Home / Actualité / Politique / Victoire d’Alpha Condé à la présidentielle : Cette réaction mitigée de la France

Victoire d’Alpha Condé à la présidentielle : Cette réaction mitigée de la France

Alors que le Président français Emmanuel Macron a officiellement adressé un message de félicitations à Alassane Dramane Ouattara (ADO), réélu pour un troisième mandat controversé en Côte d’Ivoire, en Guinée, la France adopte une position plutôt mitigée. Ce mardi 17 novembre 2020, l’Elysée s’est pour une nouvelle fois exprimée sur la présidentielle au pays d’Alpha Condé. Sans surprise, elle n’a pas félicité le vainqueur du scrutin.

Pourtant, en Côte d’Ivoire, ce pays d’Afrique de l’Ouest traverse une situation politique similaire que la Guinée. Macron a dit dans un Courrier en date du 11 novembre dernier, qu’à la suite de la confirmation par le conseil constitutionnel de la réélection à la présidence de la République de Côte d’Ivoire de Dramane Ouattara, « je tenais à vous féliciter et vous transmettre ainsi qu’au peuple ivoirien tous mes vœux de succès ».

Le message adressé à la Guinée est embêtant. Alpha Condé qui a été félicité par la Russie, la Chine et la Turquie, toutes des nations partenaires historiques de la Guinée, ne doit apparemment pas compter sur le pays de Macron.

« Comme nous l’avons déjà indiqué le 28 octobre dernier, la France, en lien avec ses partenaires européens, encourage et soutient les initiatives qui seront entreprises par les partenaires régionaux et internationaux de la Guinée en faveur d’un dialogue entre les Parties et d’un apaisement rapide des tensions », a déclaré tout court, le ministre français des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian.

Depuis le début du processus de modification de la constitution en Guinée ouvrant la voix à un troisième mandat de Six ans pour le président Condé, la France d’Emmanuel Macron entretient des relations froides avec la Guinée. Et le troisième mandat d’Alpha Condé en est l’autre question qui pourrait affecter les relations diplomatiques des deux pays dans l’avenir.

D’autres observateurs y voient l’origine de la bourde ailleurs. « Comment la France peut-elle féliciter Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire pour sa victoire à un troisième mandat et ignorer l’élection du président Alpha Condé ? Il faut voir cette position d’une autre manière. Tout de même, comme en 1958, il faut rappeler à la France que la République de Guinée est souveraine et indépendante » réagit un allié du parti au pouvoir en Guinée.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : Alpha Condé donne de nouvelles directives à son Gouvernement

Le Président Alpha Condé qui a présidé ce jeudi 03 décembre 2020, le conseil des ...