Home / Actualité / Echos de nos régions / Arrestation de syndicalistes à Conakry : les auditions ont démarré au commissariat central de Matam (Me Béa)

Arrestation de syndicalistes à Conakry : les auditions ont démarré au commissariat central de Matam (Me Béa)

Comme annoncé précédemment, plusieurs Syndicalistes membres du Bureau Exécutif du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) ont été arrêtés ce samedi 11 janvier 2020 à Bonfi, C’est suite à une instruction du Proviseur du Lycée de Bonfi, Alhassane Bérété, que 11 personnes dont 9 syndicalistes et deux élèves ont été mis aux arrêts avant d’être conduits au PM3 de Matam.

Selon l’avocat Me Salif Béavogui, qui est déjà représenté sur place, que nous avons joint au téléphone, les auditions ont démarré au Commissariat Central de Matam, où les 11 interpellés sont en train d’être auditionnés.

La cause de ces arrestations dérive du fait qu’une dizaine d’enseignants du Slecg ait décidé de se transporter au Lycée Bonfi pour s’entretenir avec le Proviseur, Alhassane Bérété, qui est accusé d’avoir déshabillé un enseignant devant ses élèves. Une situation que condamne fermement l’imminent avocat qui s’est saisi du dossier.

Pour avoir ainsi fait déshabiller le Professeur de Mathématique, une plainte sera déposée contre le proviseur de l’établissement. A en croire Me Salif Béavogui, Alhassane Bérété répondra de ses faits de violence, d’attentat à la pudeur, et de menace de mort.

L’avocat Me Béavogui qui est sur tous les fronts, exige par ailleurs, la remise immédiate en liberté de ses clients.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

 (+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Démission de Badra Koné : voici la position du conseil national des jeunes républicains de l’UFR

Le Bureau National du Conseil National des Jeunes Républicains (BN-CNJR) a appris avec étonnement la ...