Home / International / Afrique / Arrestations d’activistes sénégalais : des organisations de la société civile guinéenne expriment leur solidarité

Arrestations d’activistes sénégalais : des organisations de la société civile guinéenne expriment leur solidarité

DÉCLARATION DE SOUTIEN AUX ACTIVISTES SÉNÉGALAIS

Les organisations de la société civile guinéenne ont appris avec indignation la vague d’arrestations d’activistes sénégalais, le 29 novembre 2019 et le 18 janvier 2020. Nous affirmons notre soutien total à toutes les personnes arbitrairement arrêtées et exigeons leur libération sans délai.

En tout, vingt-quatre activistes membres des mouvements sociaux et citoyens comme la coalition « Noo Lank » ont été emprisonnés pour avoir simplement protesté contre la hausse injustifiée et unilatérale des tarifs de l’électricité dans leur pays.

Depuis quelque temps, l’acharnement des autorités sénégalaises et les arrestations arbitraires dont sont victimes nos camarades activistes constituent un réel motif d’inquiétude par rapport aux avancées démocratiques de ce pays.

Le Sénégal, pays dont la vitalité démocratique est souvent citée en exemple est en train de poser des actes qui suscitent beaucoup d’interrogation quant au respect des libertés publiques.

C’est le moment de rappeler aux dirigeants ouest-africains que les acquis démocratiques chèrement conquis par nos peuples ne sauraient être remis en cause sans que la résistance ne s’organise dans nos pays respectifs et de façon solidaire dans toute la sous-région.

Les organisations sociales guinéennes expriment leur vive solidarité à tous les mouvements citoyens au Sénégal qui sont d’ailleurs parmi les premiers soutiens du combat mené contre le 3ème mandat en Guinée.

Nous appelons les autorités sénégalaises au respect de la liberté d’expression et demande la libération immédiate et sans conditions de tous les citoyens emprisonnés pour avoir exercé ce droit reconnu par la loi suprême du Sénégal.

Les organisations signataires de cette déclaration exhortent le Peuple frère du Sénégal à se mobiliser pour poursuivre le combat contre la hausse des tarifs de l’électricité et exiger la libération de tous les activistes arrêtés à ce jour.

Nous lançons un appel à l’endroit de tous les mouvements sociaux et citoyens de notre sous-région à exprimer leur solidarité au combat mené par nos camarades activistes du Sénégal.

Vive la solidarité des mouvements sociaux ouest-africains !

Vive la lutte citoyenne !

Conakry, le 21 janvier 2020

Ont signé :

Plateforme Nationale des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD)

Mouvement Citoyen « Tournons la page/Guinée » (TLP/Guinée)

Cellule Balai Citoyen (CBC)

Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI)

Convention des Acteurs non Étatiques de Guinée (CANEG)

Ceci pourrait vous interesser

Jeunes politiques, sommes-nous une alternative rassurante ? (Par Aliou Bah)

Au regard de la complexité socio-politique, des immenses défis à relever et du déficit chronique ...