Home / Actualité / Éducation / BEPC session 2021 : plus de 1.400 candidats affrontent les épreuves à Kaloum

BEPC session 2021 : plus de 1.400 candidats affrontent les épreuves à Kaloum

Après le Baccalauréat unique qui a pris fin samedi dernier, le Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), a démarré ce lundi 26 juillet 2021 sur l’ensemble du territoire national. Dans la Commune de Kaloum, ils sont 1410 candidats à affronter les épreuves cette année.

Dans cette commune, le coup d’envoi a été donné à l’école primaire de la gare par le chef de cabinet du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. A Kaloum, 1410 candidats dont 690 filles, répartis dans 3 salles vont être évalués.

 »Chers enfants rien n’est compliqué. Comme là dit le ministre de l’éducation nationale, professeur Bano, c’est une évaluation. Ce que vous avez étudié pendant les 9 mois, c’est ce qu’on va vous demandez. Rien de compliqué, restez serein, je suis sûr que si vous êtes serein, vous allez tous trouvé et vous allez tous être admis, c’est notre souhait. Donc ne paniquez pas, on ne vous donnera pas quelque chose que vous n’avez pas vu. C’est dans le programme qu’on va vous donnez et nous comptons entièrement sur vous parce que c’est vous qui êtes l’avenir de demain », a sagement conseillé Alhassane Diakité

Pour cette première journée d’évaluation, les candidats seront évalués en rédaction et Mathématiques.

 »Chers collègues, chers surveillants tolérance zéro. Vous l’avez prouvé pendant le baccalauréat, c’est ce qui doit continuer. Ça y va dans l’intérêt de tout le pays. Je vous demande donc d’être sévère et tolérance zéro. Pas de téléphone, pas de communication entre les enfants. Le surveillant qui sera pris sera traduit devant les juridictions et l’enfant sera tout de suite éliminé et lui aussi traduit devant les juridictions », a ajouté le chef de Cabinet du MENA.

Dans ce centre qui a servi de cadre au lancement des épreuves dans la presqu’île de Kaloum, 512 candidats dont 249 filles seront évalués. Après 9 mois de cours, les candidats disent être prêts à affronter les différents sujets.

Le BEPC précède le baccalauréat unique  qui a été caractérisé par des cas de fraudes. Des cas de fraudes qui ont conduit à l’élimination des candidats et au renvois de certains surveillants dans plusieurs centres d’examens du pays.

Ibrahima C.

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : la junte poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins

La junte au pouvoir en Guinée poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins. ...