Home / Actualité / Dialogue politique / Cadre de dialogue politique et social en Guinée : mythe ou réalité ?

Cadre de dialogue politique et social en Guinée : mythe ou réalité ?

Le Cadre permanent de dialogue politique et social a été mis en place en mars 2021 dans des circonstances troubles post-électorales, nés du double scrutin législatif et référendaire de mars 2019 et de la présidentielle d’octobre 2020. Le Secrétaire Permanent chargé de l’animer sous l’autorité du Premier Ministre vient d’être nommé.

L’heure est aux interrogations quant à la structure formelle, le mode de fonctionnement, l’agenda et l’impact attendus du mécanisme prévu.

Des interrogations fusent sur l’opportunité de la démarche, tant le pays a connu des dialogues ratés ; des engagements non respectés des dialogues précédents.

On s’interroge surtout sur comment rendre la démarche inclusive, pour en attendre un minimum de résultats en raison des nombreuses frustrations enregistrées ici et là par des acteurs clés de la question.

En effet, plusieurs cadres et militants de partis et organisations opposés au changement constitutionnel et au troisième mandat incriminés, sont tués, emprisonnés exilés ou harcelés.

Au-delà de ces interrogations du reste légitimes, force est aussi de questionner la nécessité même de la création d’un tel mécanisme, quand on sait que constitutionnellement en Guinée le dialogue politique et social est du ressort du Premier Ministre, auquel appartient son initiative et sa conduite.

L’intervention présidentielle dans ce contexte est-elle une simple rescousse à un Premier Ministre défaillant, ou l’expression d’une certaine volonté d’enfumer, bien connue des guinéens ? Attendons de voir.

Que Dieu sauve la Guinée. Aameen !!!

Sény Facinet Sylla
Ancien Secrétaire Général Adjoint
des Affaires Religieuses

Ceci pourrait vous interesser

Syndicat : Sékou Jamal Pendesa prend fonction à la tête du SPPG (Discours intégral)

• Monsieur le représentant du président de la haute autorité de la communication HAC; • ...