Home / Actualité / Domaines de l'État / Cellou et Sidya quittent leurs domiciles : gendarmes déployés, tensions sur l’axe

Cellou et Sidya quittent leurs domiciles : gendarmes déployés, tensions sur l’axe

C’est le retour des démons sur l’axe Le prince ! Après le verdict rendu par la junte des référés du tribunal de première instance de Dixinn, se déclarant incompétente dans le recours introduits visant à stopper la décision du Patrimoine Bâti public, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, tous deux des anciens premiers ministres sous le règne du défunt président le Général Lansana Conté, ont quitté leurs domiciles ce lundi 28 Février 2022. Non pas sans conséquences !

En effet, les leaders de l’UFDG et de l’UFR ont décidé de se plier face à la décision de la Justice, en attendant les recours qui seront introduits devant soit la Cour d’appel ou soit la Cour suprême de Conakry.

Mais l’accalmie n’a été que de courte durée au domicile de Cellou Dalein Diallo. Quelques minutes après le verdict du tribunal de première instance de Dixinn qui s’est déclaré incompétent, dans le dossier opposant le leader de l’UFDG à l’Etat, des agents de maintien de l’ordre, ont investi le domicile. C’est le même constat au domicile du leader de l’UFR.

Montée de la tension sur l’axe…

La tension est montée d’un cran sur l’Axe Le prince, jusque-là une zone favorable au CNRD et donc, à la transition en cours dans le pays.

De Cosa, à Dixinn, en passant par Bambéto et Hamdallaye, la tension est palpable. Des jeunes visiblement mécontents, affrontent à ciel ouvert les agents de la gendarmerie nationale déployées pour la circonstance. Des agents qui tentent de calmer la situation, en usant du Gaz lacrymogène.

Au moment où nous nous mettons cette dépêche en ligne, le Haut Commedant de la Gendarmerie nationale, Colonel Balla Samoura, le Chef d’état-major des armées et le Directeur Général du Patrimoine Bâti public font le tour des deux résidences des anciens premiers ministres.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Menaces et intimidations contre le journaliste Habib Marouane: Une plainte déposée contre X à la DCPJ

Depuis 72 heures pratiquement, des jeunes à bord d’une voiture 4×4 ne cessent de chasser ...