Home / Actualité / CAN 2025 en Guinée / COCAN 2025 : 6 entreprises retenues dont GUICOPRES BTP pour un délai de 24 mois

COCAN 2025 : 6 entreprises retenues dont GUICOPRES BTP pour un délai de 24 mois

Enfin, 6 entreprises sont retenues pour la réalisation des infrastructures au compte de la CAN 2025. Au terme d’une évaluation des aspects techniques, financiers voir même d’approche ces entreprises ont signé un contrat d’exécution des travaux sur une période de 24 mois. La cérémonie de signature a eu lieu ce jeudi 30 Juin 2022 au siège du COCAN en présence du Ministre de la Jeunesse , des Sports et de l’Emploi Jeunes et Président de pilotage du COCAN, accompagné de ses collègues dont le Ministre des Finances et celui de l’Urbanisme de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire.

La CAN 2025 !!!

Un rêve pour les uns et une réalité pour les autres. Ce qui est évident, même entre les membres du Gouvernement, il y a eu beaucoup d’hésitations. Mais à date, le doute est dissiper pour laisser place à un optimisme réaliste. Le COCAN vient de franchir un pas, un pas vers la mutualisation des projets de développement autour de la CAN 2025. 6 entreprises ont été retenues pour ce méga projet. Des entreprises portugaises, turques, Éthiopiennes, celles qui se sont constituées en groupement et GUICOPRES BTP qui n’est plus à présenté.

L’union est scellée tel un mariage entre le Gouvernement et ces 6 entreprises retenues. Le compte à rebours est lancé, la pression monte d’un cran et le travail s’accentue. C’est pourquoi, le Ministre des Finances Mr Lancinet Condé sur un ton ferme à prévenu ces entreprises de se retirer du projet si elles ne sont pas sûres de leur capacités à respecter les closes et les délais contractuels au regard du retard déjà accusé dans la mise en œuvre du cahier de charge.

Ce sont 24 mois qui sont accordés aux entreprises, 24 mois pour rendre les clés des infrastructures.  Il n’y aura pas de prolongation, D’où l’invite du ministre Ousmane aux entreprises à se prémunir de leur permis de contrat pour se mettre déjà à l’œuvre. Une équipe sera également constituée pour le suivi et évaluation des travaux dont les comptes rendus se feront chaque jeudi.

Aux entreprises, nous voulons des stades intelligents, pas des Éléphants blancs dont l’entretien sera excessivement coûteux, avertit le Ministre Béa Diallo.

Ceci pourrait vous interesser

Dissolution du FNDC : le mouvement citoyen porte de “graves accusations” contre la Junte au pouvoir

Dissout par un arrêté du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le ...