Home / Actualité / Ministère des Sports / Conakry : fin des travaux de formation d’une vingtaine de jeunes en techniques de fabrication de matériels sportifs

Conakry : fin des travaux de formation d’une vingtaine de jeunes en techniques de fabrication de matériels sportifs

Lancée le 21 juin dernier, la formation en techniques de fabrication de matériels sportifs d’une vingtaine de jeunes guinéens, initiée par le Ministère des Sports par le biais de la Direction générale du Fonds d’aide au développement du Sport (FADES) a pris fin ce samedi 26 juin 2021, à Conakry sous la présidence de Mme Bah Fatoumata Conté, cheffe de cabinet du département en charge des sports.

Ballons, maillots et filets confectionnés par les 25 participants lors de ces 6 jours de formation théorique et pratique ont été portés à l’appréciation des officiels lors de cette cérémonie de clôture.  Le Directeur général du fond d’aide au développement des sports (FADES), Sékou Ping-pong Condé a tenu à remercier les autorités du Ministère des Sports et le CONFEJES pour leur accompagnement.

“Les meilleurs apprenants qui seront retenus dans cette phase, suivront deux à trois jours de perfectionnement, afin de leur permettre de mieux maîtriser les techniques de fabrication du matériel sportif. Ces jeunes apprenants vont se constituer en deux groupements d’intérêt économique GIE pour la zone spéciale de Conakry dans cette phase pilote. Ces groupements d’intérêt économique travailleront en partenariat avec le FADES pour leurs installations et le développement de leurs activités”, a rassuré le DG du FADES.

La porte-parole des participants, a, au nom de ses collègues, remercié le ministre d’Etat, ministre des Sports et la Direction du FADES pour l’initiative. Selon Saran Kaba, la disponibilité des participants à mieux utiliser les informations reçues lors de cette formation ne fera pas défaut.

“Désormais outillés de compétences acquises pendant cet atelier, les participants par ma voix, s’engagent de retour dans nos structures respectives à procéder, non seulement à la démultiplication du contenu de la session de formation auprès des jeunes, mais aussi, à confectionner du matériel sportif dans l’intérêt du sport national”, a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le conseiller technique de la CONFEJES,  après avoir félicité les participants, a rassuré de renforcer les efforts à l’endroit de la jeunesse africaine en général et guinéenne en particulier.

Dans nos missions d’accompagnement et de conseil aux Etats et gouvernements membres de la CONFEJES, toute action à l’endroit d’un jeune de la francophonie est toujours pour nous insuffisant. Nous ne manquerons pas à l’avenir de renforcer les actions autant que possible dans les différents Etats et gouvernements de la CONFEJES”, a rassuré Diawo Maïssa.

Dans son de circonstance, la cheffe de cabinet du Ministère des Sports, Mme Bah Fatoumata Conté a, au non du ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow, félicité les participants, tout en indiquant que l’aventure ne fait que commencer.

“Et sachez que désormais, les yeux sont tournés vers vous. Merci pour cette belle initiative. Mais je dois vous rappeler votre engagement solennel tenu de procéder à la vulgarisation des acquis de cette formation à la mise en place rapidement à Conakry ou deux et trois groupements d’intérêt économique pilotes” a discouru la cheffe de Cabinet, ajoutant ensuite “Monsieur le ministre d’Etat en charge des Sports, m’instruis de vous dire qu’après l’évaluation de cette session, le département attend le programme de la seconde phase de formation. Sachez que dans cette dynamique, vous pouvez toujours compter sur le département” dira-t-elle.

Développer la pratique du Sport et faciliter l’accès des pratiques aux équipements et matériels sportifs en soutenant les initiatives visant à fabriquer les matériels sportifs sur place, en promouvant l’autonomisation économique des jeunes par le biais de l’entrepreneuriat, était l’objectif de cette session de formation d’une vingtaine de jeunes (filles et garçons).

L’ambition, selon le Directeur Général du FADES, est de créer dans un bref délai, des groupements d’intérêt économique dans chacune des capitales régionales administratives du pays, ce, pour la fabrication de matériels sportifs. Dans son plan d’action, le FADES entend établir un partenariat avec les bénéficières de cette formation, pour créer, entretenir et développer des centres pilotes de fabrication de matériels sportifs dans les régions de Conakry, Kindia, Boké, Mamou, Labé, Kankan, Faranah et N’Zérékoré.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 629 882 628

Ceci pourrait vous interesser

Recyclage des dignitaires du régime Condé: 14 organisations de la société civile expriment des inquiétudes

Conakry, le 18 octobre 2021 Déclaration de la Société civile sur le recyclage de certains ...