Home / Actualité / Justice / Condamnation de trois journalistes en Guinée : vers l’annulation de la décision du juge Gadiri Diallo?

Condamnation de trois journalistes en Guinée : vers l’annulation de la décision du juge Gadiri Diallo?

S’achemine-t-on vers l’annulation de la condamnation des trois journalistes de la Radio Nostalgie FM par le Tribunal de première instance de Kaloum? Tout porte à le croire ! En effet, le ministre de la justice, garde des sceaux, qui a reconnu que le juge qui a pris cette décision a fait une erreur d’appréciation, assure que le verdict sera annulé. Mory Doumbouya a fait cette annonce ce vendredi 15 Janvier 2021, à l’occasion d’une rencontre avec les responsables des associations de presse du pays, au siège de son département, rapportent nos confrères de Guineematin.com.

Au cours de cette rencontre, nos confrères soulignent que le ministre leur a montré une note qu’il a déjà adressée au parquet de Kaloum, pour lui demander de relever appel pour que cette décision soit annulée.

Comme un règlement à l’amiable, les associations de presse ont finalement abandonné la procédure engagée contre le juge Abdoul Gadiri Diallo.

Pour rappel, dans le verdict rendu par le TPI de Kaloum, nos confrères Thierno Madiou Bah, Ibrahima Sory Lincoln Soumah et Sidi Diallo, tous des animateurs de l’émission « Africa 2015 » de la radio Nostalgie, ont été reconnus coupables de diffamation par voie de presse et condamnés à deux mois de prison avec sursis et au paiement de 500 000 francs guinéens d’amende chacun. Une décision de justice rendue sur la base du code pénal en lieu et place de la loi sur la liberté de presse L002.

Dans un post sur son compte Facebook, Sidy Diallo, affiche sa satisfaction.

« Dieu soit loué. Finalement, Justice a été rendue par le Ministre de la Justice qui a déclaré ce vendredi matin que la condamnation des trois journalistes ( Thierno_Maadjou_Bah, Ibrahima Sory Lincoln Soumah et Sidi Diallo ) de l’équipe Africa 2015 sera annulée. Nous disons Grand Merci à toute la corporation (associations de Presse, SPPG, confrères et consœurs), pour la solidarité. Merci aux amis de la presse. Merci au grand avocat Maitre Salifou Beavogui et Félicitations à Monsieur le Ministre de la Justice pour avoir annulée cette injustice envers la presse. Le combat continue pour une presse libre et indépendante », a écrit l’ancien secrétaire général du SPPG.

Bonne nouvelle donc pour la presse guinéenne!

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Alpha Condé aux femmes de Guinée : « la Nation compte sur vous… »

A chaque 08 mars, l’humanité célèbre la journée internationale des droits de la femme. Cette ...