Home / Actualité / Echos de nos régions / Coopération militaire : des officiers marocains entraînent des parachutistes guinéens

Coopération militaire : des officiers marocains entraînent des parachutistes guinéens

Des officiers marocains supervisent un stage de formation de 300 militaires guinéens à Conakry. Cette opération est la troisième du genre, après celles de 2017 et 2019. La coopération militaire entre les deux pays est multiple: octroi de bourses, dons militaires, hôpital de campagne.

Des officiers marocains relevant de l’unité des parachutistes supervisent, depuis quelques jours, la formation de près de 300 militaires guinéens dans la base aérienne de Conakry. Le quotidien Al Massae, qui rapporte cette information dans son édition du mercredi 29 janvier, indique qu’il a été procédé, lundi dernier, au largage des parachutistes guinéens. Ces exercices, qui dureront une semaine, permettront aux militaires guinéens d’acquérir les nouvelles techniques.

Il faut rappeler que ce cycle de formation a débuté en 2018, année durant laquelle les formateurs marocains ont supervisé la campagne de parachutisme pour des stagiaires de l’armée. En mars 2019, ce sont 450 stagiaires parachutistes guinéens qui ont reçu une formation de 10 jours sous la supervision de moniteurs marocains.

Il faut préciser que la coopération militaire entre le Maroc et la Guinée s’étend à d’autres domaines, notamment à l’octroi de bourses de stages et de formation. Lors de sa visite en Guinée, le roi Mohammed VI avait inauguré, avec le président Alpha Condé, l’hôpital de campagne médico-chirurgical installé à Conakry par les Forces Armées Royales (FAR). Auparavant, le Maroc avait accordé à la Guinée un don militaire composé de matériels de transmission, d’appareils sanitaires et informatiques…

Cette coopération militaire est tout aussi ancienne que les relations historiques qui unissent, depuis le règne de feu Mohammed V, les différents présidents guinéens et les rois du Maroc. L’attaché de défense de l’ambassade de Guinée à Rabat l’avait bien rappelé lors d’un précédent stage de formation: «Ce sont des armées qui ont une base de coopération saine depuis la première république entre feu le Président Ahmed Sékou Touré et feu SM le Roi Hassan II. Et cela continue aujourd’hui avec SM le Roi Mohammed VI et le Président Alpha Condé».

Rappelons que feu Sékou Touré avait visité le royaume en tant que syndicaliste gauchiste au temps de feu le roi Mohammed V, alors que la Guinée était encore sous le joug du colonialisme. Il faut rappeler que les FAR se sont engagés dans plusieurs opérations de maintien de la paix en Afrique sous l’égide de l’ONU: Somalie (à deux reprises), Centrafrique, Congo démocratique et Côte d’ivoire.

Par Le360.ma

Ceci pourrait vous interesser

Démission de Badra Koné : voici la position du conseil national des jeunes républicains de l’UFR

Le Bureau National du Conseil National des Jeunes Républicains (BN-CNJR) a appris avec étonnement la ...