Home / Actualité / Coup d'État en Guinée / Coup d’État : La Cédéao suspend la Guinée de ses instances

Coup d’État : La Cédéao suspend la Guinée de ses instances

Après le Coup d’État opéré par les militaires, à leur tête, le Colonel Mamady Doumbouya, la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a examiné ce mercredi 08 septembre 2021, la situation en Guinée.

Réunis en sommet extraordinaire virtuel, 72 heures après le coup d’État qui a renversé le président Alpha Condé à Conakry, les chefs d’État de la CEDEAO, ont pris des sanctions contre la Guinée.

Pour le moment, il n’y a pas de communiqué officiel de la Cédéao, suite à ce sommet extraordinaire, mais selon le ministre burkinabé des Affaires étrangères, Alpha Barry, la Guinée est suspendue des instances de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, rapporte nos confrères de RFI.

L’organisation régionale exige également la libération immédiate du président Alpha Condé et elle a décidé d’envoyer, dès demain jeudi, une délégation de haut rang en Guinée.

Les chefs d’État de la région ont aussi évoqué la transition en cours au Mali après y avoir envoyé une mission, qui s’est terminée mardi et qui s’est dite préoccupée quant à la possibilité de tenir les élections dans les délais. Présidentielle et législatives sont censées se tenir en février prochain, soit 18 mois après le coup d’État d’août 2020.

Pour rappel, suite à ce putsch, la Cédéao avait aussi suspendu le Mali et adopté des sanctions essentiellement économiques contre le pays.

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : la junte poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins

La junte au pouvoir en Guinée poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins. ...