Home / Actualité / Echos de nos régions / Covid-19 en Guinée: les Professionnels de Santé s’adressent au Président Alpha Condé

Covid-19 en Guinée: les Professionnels de Santé s’adressent au Président Alpha Condé

LES ORDRES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

    Pr Hassane BAH                                                Pr Norbert TRAORE

620-42-90-90/664-44-90-09                               622-18-38-45/657-21-64-89

 

Conakry le 14 Avril 2020

         A

                                                              Son Excellence, Monsieur le

                                                               Professeur Alpha CONDE

                                               Président de la République, Chef de l’Etat

Objet : Contribution des Ordres Professionnels

De la santé à la riposte contre le COVID 19

Excellence Monsieur le Président,

La Guinée, à l’instar des autres pays du monde est confrontée depuis mars 2020 à une pandémie au COVID-19.

Cette maladie infectieuse, virale a déjà provoqué plus de 100 mille morts dans le monde.EnGuinée, plus de 300 personnes sont infectées dont 213 hospitalisées.

Cette situation est devenue angoissante pour la population à cause de la progression rapide du virus et préoccupante pour le corps médical confrontéà la faiblesse de son système de santé et au sous équipement des services de réanimation.

Le personnel médical se trouve en première ligne dans la lutte contre cette maladie. Il court le risque d’être infecté, infecter sa famille et ses proches.

En 2014 la maladie à virus Ebola avait causé plus de 150 décès parmi le personnel médical. Nous sommes au début de la pandémie, malheureusement nous constatons une évolution exponentielle de la maladie marquée par le nombre de cas détecté par jour parmi lesquels il y a des professionnels de la santé.

Ces professionnels de la santé ont été infectés dans l’exercice de leur profession en soignant les malades.

Les Ordres Professionnels de la Santé de Guinée dans leur mission de service public et de régulation déontologique de la profession médicale pour garantir de la qualité des soins voudraient attirer votre attention sur les problèmes actuels de la riposte de COVID 19 en Guinée :

Constats :

  • Non implication des Ordres Professionnels de la Santé dans la lutte contre la pandémie au coronavirus ;
  • Manque de fluidité de l’information en direction des professionnels sur les stratégies de riposte, à juste titre évolutives ;Les professionnels de Santé sont des acteurs et des relais incontournables du système de santé et doivent à ce titre bénéficier d’une information actualisée et approfondie ;
  • Faible fréquentation des structures de soins (Maternité, Pédiatrie, Odontostomatologie, Médecine Générale, etc…). Cette désertion massive est certainement liée à la méfiance des populations depuis la période de l’épidémie de la maladie à virus EBOLA qui a profondément affecté le moral des patients qui ont alors perdu toute confiance à l’endroit de notre système de santé.
  • Absence de documents de stratégie de riposte contre le COVID 19 ;

Un des constats non moins importants est que depuis plus de trois semaines que la maladie a été signalée dans notre pays, il n’existe aucun document de stratégie élaboré qui indique clairement :

  • Manque d’identification des activités essentielles à haut risque ;
  • Les perspectives de décentralisation des activités prioritaires selon la pyramide sanitaire ;
  • Manque de mécanismed’anticipationdes moyens de mise en œuvre à savoir :
  • Nombre de structures de prise en charge des malades ;
  • Nombre de kits;
  • Capacités techniques en termes de réanimation.
  • Retard des résultats lié probablement au nombre élevé des échantillons qui ne prend pas en compte la capacité réelle des machines est une source d’angoisse et de stress pour les malades.Cet état de fait n’est pas lié à la qualification et la motivation du personnel mais àune mauvaise organisation et un manque de prévision.
  • Vente illicite et non contrôlée de la chloroquine ;
  • Risque de rupture de produits essentiels pour les maladies graves et incurables et certains vaccins ;
  • Nécessité de changement de stratégie dans la gestion des cas positifs de COVID 19 du fait de la progression du nombre de cas et de la limitationdes capacités hospitalières. Il n’est pas possible de continuer à accueillir tous les cas de Covid-19 positifs y compris ceux qui ne présentent pas de critères de gravité ;
  • Risques élevés de manque de soins pour tous les malades ayant un problème aigu ou chronique par défaut de disponibilité ou d’organisation des services à délivrer des soins sécurisés et perçus comme tels par la population ;
  • Manque d’équipements de protection individuelle (masques, gants, solution hydro alcoolique, blouses etc…) chez la plupart des professionnels.

Propositions:

  • Rappelle à tous les professionnels de santé la validité permanente du Serment d’Hippocrate et son message d’équité dans l’accès aux soins ;
  • Implication effective et constante des Ordres Professionnels de la Santé dans les instances de prise de décision età tous les autres niveaux de la riposte
  • Encourage les autorités en charge de l’organisation de la riposte à former davantage les professionnels de santé sur l’usage des matériels de protection individuelle notamment les masques, le lavage des mains, l’usage des gants;
  • Assurer la disponibilité des équipements de protection personnel pour tout le personnel médical en quantité suffisante ;
  • Elaborer et mettre en place un Plan Opérationnel de réorganisation des structures de soins au COVID 19 ;
  • Invite les autorités en charge de l’organisation de la riposte à diligenter la production et la diffusion des outils pour permettre une hospitalisation au domicile pour les malades covid-19 positifs ;
  • Réglementer la prescription, la distribution et la dispensation de la chloroquine ;
  • Approvisionner les pharmacies en produits essentiels pour les maladies graves et incurables et certains vaccins ;
  • Appuyer les Hôpitaux, Services, Cliniques et Centres de Santé dans la mise en place et systématisation des moyens de communication électroniques (Groupes WhatsApp, Webinar…) pour accélérer le partage des informations, des guides de prévention et de prise en charge, et ainsi contribuer plus efficacement à la lutte contre l’épidémie ;
  • Impliquer les cliniques privées pour l’hospitalisation des malades et la surveillance des contacts ;
  • Assurer le versement des primes de risque mensuel au personnel médical ;
  • Invite les professionnels de Santé à adopter les meilleurs standards de soins et de prévention pour eux même et pour la population ;
  • Procéder à un essai clinique sur la chloroquine selon un protocole élaboré approuvé par le comité d’éthique avant son utilisation à grande échelle ;
  • Procéder à des essais cliniques des phyto médicaments en collaboration avec le centre de recherche des plantes médicinales de Dubréka.

La prise en compte de ces recommandations et l’implication des Professionnels de Santé permettra à coup sûr de vaincre la pandémie au COVID 19 dans notre pays.

En vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de notre gratitude et l’assurance de notre entière et totale disponibilité.

 

Ont signé

Ordre des Médecins                                 Ordre des Chirurgiens-dentistes  

  Pr Hassane BAH                                     Dr Alphonse KOUROUMA

Ordre des Pharmaciens                                Ordre des Sages-femmes

    Dr Hawa DIAKITE                                      Mme Marie CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Crise post-électorale en Guinée : deux commissaires de la CENI jettent l’éponge !

La crise post-électorale s’enlise en Guinée, seulement quatre (4) jours après le vote du dimanche ...