Home / Actualité / Echos de nos régions / Crise dans le secteur éducatif : Mory Sangaré suspend un directeur d’établissement

Crise dans le secteur éducatif : Mory Sangaré suspend un directeur d’établissement

Monsieur Ibrahima Sory Yakha TOURE a été observé dans ce rôle par un cadre du département de l’éducation qui a informé le Directeur Communal de l’Education de Matoto pour des dispositions à prendre.

Aussitôt arrivé sur les lieux, Mr Daouda DOUMBOUYA DCE de Matoto demande au directeur de l’école primaire de Gbessia centre d’ouvrir le portail en lui précisant qu’il est libre d’observer la grève mais n’a aucun droit d’empêcher les élèves d’être dans leurs salles de classe. Ibrahima Sory Yakha TOURE a opposé un refus catégorique aux ordres de la hiérarchie.

Informée de la situation, madame la secrétaire générale du MEN-A a convoqué le directeur de l’école à son bureau pour échanges. Le même Ibrahima Sory Yakha TOURE dit ne rien à avoir à faire avec le département. D’ailleurs selon lui, il ne doit pas sa nomination à ce poste de directeur au Ministre Mory SANGARE. Il continue ainsi à garder la clé du portail et empêcher les élèves venus suivre les cours, d’accéder aux salles de classe.

Ce manquement grave à l’endroit de l’autorité a conduit à la suspension jusqu’à nouvel ordre d’Ibrahima Sory Yakha TOURE de ses fonctions de directeur de l’école primaire de Gbessia centre. L’ordre a aussi été donné de casser le cadenas du portail  pour permettre aux  élèves et à leurs maîtres d’avoir accès à l’école.

Le MEN-A rappelle aux uns et aux autres que si la grève  est un droit constitutionnel, elle ne peut et ne doit être cependant  un moyen pour des individus, d’empêcher les autres de travailler.

Le Service de Communication du MEN-A.

Ceci pourrait vous interesser

Démission de Badra Koné : voici la position du conseil national des jeunes républicains de l’UFR

Le Bureau National du Conseil National des Jeunes Républicains (BN-CNJR) a appris avec étonnement la ...