Home / Actualité / Echos de nos régions / Fêtes de fin d’année : Que compte faire le Ministère de la Sécurité et la Protection Civile ?

Fêtes de fin d’année : Que compte faire le Ministère de la Sécurité et la Protection Civile ?

En Guinée, les fêtes de fin d’année enregistrent souvent des accidents de la circulation occasionnant dès fois des pertes en vies humaines. Pour cette année, comme l’an dernier, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile compte bien déployer un important dispositif sécuritaire pour éviter des dérapages dans la circulation.

Dans une déclaration rendue lue mardi soir, le porte-parole de la police, Mamadou Camara, a annoncé des mesures. Selon le contrôleur général de la police, le Ministère a mis en place un dispositif sécuritaire pour ces fêtes de fin d’année, tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

A l’en croire, ce dispositif, vise essentiellement à assurer la sécurité des personnes et de leurs biens sur la voie publique et dans les lieux de prières ou de réjouissance.

Néanmoins, le Ministère dirigé par Damantang Albert Camara rappelle que l’application des consignes de sécurité suppose des exigences, des contraintes et parfois mêmes des efforts des citoyens sont sollicités.

C’est pourtant, Mamadou Camara assure que pour permettre à tous de se réjouir dans l’aisance et dans la sécurité, le respect de ces principes reste une nécessité qui facilite la tâche aux forces de l’ordre dans l’accomplissement de leurs missions.

La direction générale de la police nationale invite par ailleurs, les populations à la prudence sur les voies publiques, ainsi que dans les lieux de prière et de réjouissance.

Pour rappel, en fin d’année 2018 et du nouvel an 2019, la police avait dressé un bilan seulement de deux accidents de la circulation survenus le 31 décembre et le 1er janvier à Conakry. Des chiffres qui avaient suscité assez de réactions dans plusieurs centres hospitaliers de la Capitale. Au centre Mère et Enfants situé quand quartier Kaporo Rails par exemple, 20 cas d’accidents ont été signalés à cette occasion.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Allons aux élections, les candidats de la révolution ! (Par Tibou Kamara)

Au moment où les Guinéens ont tous le regard tourné vers l’élection présidentielle, font campagne ...