Home / Actualité / Conseil des ministres / Guinée : Alpha Condé condamne le relâchement des mesures sanitaires et barrières contre la Covid-19

Guinée : Alpha Condé condamne le relâchement des mesures sanitaires et barrières contre la Covid-19

Le Chef de l’Etat, son Excellence Professeur Alpha Condé, a condamné fermement le relâchement manifeste observé dans les mesures sanitaires et barrières préconisées dans la lutte contre la Covid 19 qui, au début, avait été circonscrite, mais malheureusement, commence à gagner du terrain. Face à cette situation préoccupante, le Chef de l’Etat a rappelé à un sursaut des populations, a rappelé le devoir de vigilance des autorités sanitaires, a instruit la fermeté au Gouvernement dont les membres doivent montrer le bon exemple notamment par le port obligatoire du masque, même pour les personnes déjà vaccinées. A propos du vaccin, Monsieur le Président de la République, a informé le conseil de toutes les dispositions prises et des moyens mobilisés en faveur de notre pays pour l’acquisition de doses de tous les vaccins.

Le Chef de l’Etat, a fait part au conseil des questions et des préoccupations que soulève le poids de la dette intérieure. A ce sujet, il a rappelé, à l’attention de tous, le travail sérieux et laborieux effectué par la cour des comptes de Paris.  Les dossiers qu’il avait été recommandé de recaler et geler se sont retrouvés dans certains des cas, à nouveau, dans le circuit financier sans raison, ni justification avec pour conséquence d’aggraver la dette intérieure.

Il a instruit, à cet effet, les services financiers en relation avec son cabinet, de revisiter toutes les créances supposées dues par l’Etat avec comme repère le travail déjà effectué, afin de tirer le vrai du faux, d’établir la véracité des créances, avant tout éventuel règlement.

Dans la même optique, Monsieur le Président de la République a exhorté le secteur privé guinéen à s’investir et investir dans l’agriculture, l’industrie, les activités productives plutôt que de se complaire dans la relation incestueuse avec l’Etat.

Le Chef de l’Etat, son Excellence Professeur Alpha Condé, au chapitre de son programme ‘’ Gouverner autrement’’ a indiqué ouvertement qu’il ne s’agit pas de limiter ou freiner mais d’éradiquer tous les goulots d’étranglement qui freinent le bon fonctionnement de l’Etat, de l’administration et retardent le développement économique et social du pays. Il a défendu à tous les ministres d’utiliser d’autres personnes que celles nommées régulièrement à leurs postes pour des tâches et missions dévolues à l’administration publique.

Monsieur le Président de la République a indiqué au conseil que la direction des marchés publics, anciennement, sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances est passée sous l’autorité de la Présidence de la République en raison de défaillances et de disfonctionnements relevés et d’insuffisances aussi constatées.

Le Chef de l’Etat, son Excellence Professeur Alpha Condé, a informé le conseil que désormais les travaux de construction dans les garnisons militaires seront exécutés par le génie militaire qui dispose de la compétence, de l’expertise et des moyens requis pour répondre à toutes les sollicitations.

Monsieur le Président de la République a déploré l’état des voiries urbaines de Conakry surtout en cette période hivernale et a rappelé à l’attention de tous que les conditions et procédures de passation des contrats et de marchés dans le domaine des travaux publics notamment déterminent dans une large mesure la qualité et durabilité des ouvrages réalisés ainsi qu’une bonne administration et gouvernance politique et économique.

Dans la foulée, Monsieur le Président de la République a réitéré son exigence que les dossiers d’appels d’offre soient préparés et lancés à temps de même que l’attribution des contrats et marchés publics doivent respectés scrupuleusement les principes de consultation ouvertes garantissant l’équité, l’éthique et la transparence absolue.

Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé, a vivement recommandé aux Ministères concernés par les états généraux projetés par le Gouvernement de faire appel à des compétences et personnes ressources extérieures pour des contributions utiles à mener la réflexion, à faire le point de la situation, pour prendre part aussi à ces assises.

Il s’agit, chaque fois, de faire le point de ce qui a été fait, de ce qui n’a pas été fait et de ce qui reste aussi à faire.

Extrait Conseil des Ministres de ce Jeudi 29 Juillet 2021

Ceci pourrait vous interesser

Libération d’Alpha Condé, transition : Nana Akufo-Addo et Ouattara à Conakry…

Une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de d’Afrique de l’ouest, ...