Home / Actualité / Gouvernement / Guinée : Alpha Condé confie de nouvelles missions à son Gouvernement…

Guinée : Alpha Condé confie de nouvelles missions à son Gouvernement…

En conseil des ministres ce jeudi 24 juin 2021, le président de la République, a confié de nouvelles missions, non pas des moindres au Gouvernement. Alpha Condé a donné des instructions fermes à l’équipe dirigée par Ibrahim Kassory Fofana.

Le chef de l’État a insisté encore sur l’exigence pour tous de traduire dans les faits, les actes et le comportement de son programme de ‘’ Gouverner autrement’’. Il s’agit de comprendre et accepter que plus rien ne sera comme avant, c’est-à-dire,  une discipline budgétaire, sans faille, une meilleure qualité et efficacité de la dépense publique, une mobilisation plus accrue des ressources internes et leur sécurisation absolue, une transparence totale dans la gestion des affaires du pays, une moralisation tous azimuts de la vie publique, rapporte le porte-parole du gouvernement, Tibou Kamara, qui précise que le dirigeant guinéen a indiqué être attentif à tout cela et prévenu encore, qu’aucun manquement ne sera toléré, ni pardonné.

Situation à Gaoual…

Selon le porte-parole du Gouvernement, le chef de l’exécutif  guinéen, a instruit le Premier Ministre, de mettre en place et sans délai une commission d’enquête pour faire toute la lumière sur la situation réelle qui prévaut dans la préfecture de Gaoual dans la région administrative de Boké, suite à la découverte récente d’une mine d’or dans la localité de Kounsitel.

Le président Condé a ensuite exigé du Gouvernement, de prendre toutes ses responsabilités pour parer à tout débordement de la situation et instruit que les populations vivant dans cette nouvelle zone aurifère bénéficient de tous leurs droits, jouissent pleinement de leur liberté et surtout vivent dans la sécurité.

Quant au Ministère des Mines, le Président de la République, a instruit que toutes les dispositions soient prises en la matière, pour faire des études dans l’immédiat qui détermineront le périmètre d’exploitation, et ainsi procéder aux autorisations nécessaires pour une exploitation par les orpailleurs agréés ou une exploitation industrielle ou les deux à la fois, selon les conclusions des experts. A ce niveau, ajoute Tibou Kamara, Alpha  Condé a aussi insisté sur le fait que les résidents de la localité doivent être mis en priorité.

Examens nationaux…

“Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé, a instruit le Premier Ministre, en concertation avec tous les acteurs concernés et impliqués dans le processus d’organisation des examens nationaux (au mois de juillet), de prendre toutes les mesures et initiatives nécessaires en vue de proposer un calendrier pour la tenue rapide des examens, en tenant compte du caractère exceptionnel lié à la pandémie de la covid-19 de l’année scolaire et académique en cours”, peut-on lire dans le compte-rendu du conseil des ministres.

Vaccination contre la Covid-19…

A ce niveau également, le locataire  du Palais Sékhoutouréya a instruit le ministre de la santé de mobiliser tous les moyens et ses équipes avec l’aide des partenaires techniques et financiers, pour accélérer la campagne de vaccination engagée contre la Covid-19, car dit-il, c’est le moyen le plus sûr de combattre la pandémie et de mieux protéger les populations.

“Dans le même ordre d’idées, Monsieur le Président de la République, a exigé le respect par le personnel médical du serment d’Hippocrate pour le bon fonctionnement de nos établissements hospitaliers, une meilleure qualité de soins.  Il a ordonné un traitement digne pour les patients.

Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé a instruit le Ministre de la communication et de l’information, dans la dynamique de l’érection de la RTG, en office, de procéder à la certification des personnels à cause de certaines insuffisances notables, relevées à propos de leur traitement et de leur statut”, a indiqué Tibou Kamara.

Par ailleurs, Alpha Condé a donné comme directive, l’implication des Ministères du plan et des finances, dans le processus d’appropriation du nouvel instrument de coopération de l’union européenne avec les pays de l ; OEACP envisagé par le Ministère de la coopération et de l’intégration africaine.

Sur la même question, le Président de la République s’est réjoui qu’avec l’appui et le soutien de l’union européenne, des Guinéens puissent bénéficier, prochainement d’une formation relative à la maîtrise du processus des passations de marché de l’institution européenne, afin d’améliorer la capacité d’absorption du pays des ressources mises à sa disposition.

Passation des marchés…

Au cours de ce conseil  des ministres, le numéro un guinéen est revenu avec force et autorité sur les procédures de passation des contrats et marchés publics. Il a instruit au Gouvernement la transparence, l’équité, le respect scrupuleux des procédures, règles et Lois, en la matière.  Il a surtout, à en croire le porte-parole  du gouvernement, insisté sur la responsabilité des contrôleurs financiers, chargés des contrôles, à priori, pour s’assurer que les ressources sont disponibles et la dépense est conforme, chargés aussi, du contrôle à posteriori, afin de vérifier le service rendu ou les livraisons faites.

“Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé, a instruit le Premier Ministre de faire le point de la situation de tous les Bureaux de stratégie et de développement , BSD de tous les Ministères, afin d’apporter les changements nécessaires dans le choix et la qualité des hommes et femmes qui les animes afin que ces organes majeurs puissent s’acquitter mieux de leurs missions , parfois, dévoyées, et  surtout conseillent utilement les ministres dans la planification et la mise en œuvre des politiques et stratégies de leurs différents Ministères”, précise le ministre d’État, conseiller personnel du président de la République.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Recyclage des dignitaires du régime Condé: 14 organisations de la société civile expriment des inquiétudes

Conakry, le 18 octobre 2021 Déclaration de la Société civile sur le recyclage de certains ...