Home / A la une / Guinée-Bissau : plusieurs ministres d’Embalo testés positifs au Covid-19

Guinée-Bissau : plusieurs ministres d’Embalo testés positifs au Covid-19

Le Covid-19 qui a réussi à franchir les portes de la Guinée Bissau, continue sa propagation au pays d’Umaru Cissoco Embalo. A date, on note 73 cas confirmés dont 1 mort, dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest.

A en croire les chiffres du Ministère de la Santé de la Guinée Bissau, le Premier ministre Nuno Gomes Na Biam et certains membres du gouvernement sont infectés par le nouveau coronavirus.

A la télévision nationale mardi soir, le ministre de la Santé Antonio Deuna a confirmé l’information. Dans les médias locaux, le chef du département de la Santé publique a indiqué que son apparition est justifiée par la gravité de la situation où de hauts responsables de l’État ont été testés positifs au COVID-19.

« La contamination du Premier ministre est un cas de transmission communautaire », a-t-il précisé.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie, les autorités bissau-guinéennes ont maintenu les mesures de restriction qui ont été mises en place, dont la fermeture des frontières, des restaurants, des bars, des lieux des cultes et des écoles, ainsi que l’interdiction de rassemblement et de toute circulation de personnes.

Un couvre-feu a été instauré de 17h à 6h du matin, les personnes ayant le droit de quitter leur domicile seulement entre 7h et 12h pour aller faire leurs courses. L’état d’urgence est en vigueur jusqu’au 11 mai.

Récemment, le président de la Guinée Bissau, Umaro Cissoco Embalo qui s’est entretenu sur visioconférence avec son homologue malgache, Andry Rajoeliana, a fait une commande de Covid-organics. Un remède qui attise la convoitise sur le continent africain.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reconnu la semaine dernière la victoire d’Umaro Sissoco Embalo au second tour de l’élection présidentielle du 29 décembre, tout en lui demandant de nommer un Premier ministre au plus tard le 22 mai afin de remplacer M. Na Biam, conformément aux dispositions de la Constitution et aux résultats des législatives du 10 mars 2019.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée : l’ONU prend note des résultats proclamés par la CENI

Le Secrétaire général des Nations Unies a pris note samedi de la proclamation des résultats ...