Home / Actualité / Conseil des ministres / Guinée : les nouvelles instructions d’Alpha Condé…

Guinée : les nouvelles instructions d’Alpha Condé…

En conseil des ministres ce jeudi, le chef de l’État a donné de nouvelles instructions à son Gouvernement. Alpha Condé qui ambitionne de « Gouverner autrement », a invité l’équipe de Kassory Fofana à mettre fin à la pratique qui consiste à fixer des clés de répartition de redevances publiques et de recettes fiscales entre des entités publiques.

Selon le compte-rendu du conseil des ministres, Alpha Condé a insisté sur l’obligation de verser toutes les recettes de l’Etat, au compte du Trésor public à la Banque Centrale, avant de procéder éventuellement à l’allocation des ressources aux différents services, conformément aux dispositions de la Loi de Finances.

Le Chef de l’Etat instruit le Ministre de l’Industrie et des PME à diligenter, en collaboration avec les Ministres en charge de la Justice et de la Sécurité, des investigations pour identifier et procéder à la fermeture immédiate de toutes les industries et autres fabriques non agréées souvent à la base de la production de produits et aliments dangereux pour la santé des populations

« Le Président de la République a ordonné aux Ministres en charge des Finances et du Budget de publier un arrêté conjoint formalisant le paiement direct aux EPA des subventions prévues dans la Loi des Finances sans l’intermédiation des départements de tutelle », a annoncé le porte-parole du Gouvernement, Aboubacar Sylla.

De même, Alpha  Condé a réitéré ses instructions relatives à l’interdiction d’importation des médicaments par des opérateurs qui n’exercent pas la profession de pharmaciens. Il a invité les autorités concernées à veiller particulièrement aux questions suivantes :

– Le contrôle systématique des dates de péremption des médicaments

– La réduction drastique du nombre d’importateurs grossistes répartiteurs

– Le renforcement du rôle de la Pharmacie Centrale de Guinée dans l’importation de certains produits et notamment dans l’approvisionnement du pays en médicaments génériques.

Aussi, le locataire du Palais Sékhoutouréya a instruit les Ministres concernés à veiller strictement au respect de l’interdiction d’exporter les produits pétroliers par les frontières terrestres, en vue d’empêcher tout trafic de carburant par des spéculateurs voulant mettre à profit le différentiel de prix entre la Guinée et les pays voisins dont les prix à la pompe sont nettement plus élevés.

« Le Chef de l’Etat a exigé des services de sécurité concernés l’intensification de la lutte contre le trafic de stupéfiants. A ce titre des dispositions importantes sont déjà prises et d’autres envisagées afin d’éradiques complètement ce crime organisé », précise le compte-rendu du Gouvernement.

Par ailleurs, le dirigeant guinéen a rappelé la responsabilité des membres du Gouvernements dans le respect, par les cadres et employés des administrations, des règles d’assiduité et de ponctualité au bureau. Il exige des ministres une implication personnelle dans les réformes engagées en vue de rendre notre administration plus performante et plus à même de faire face à la demande sociale.

Le président Condé a également invité les Membres du Gouvernement à procéder à la rationalisation de l’effectif des agents contractuels évoluant dans les services placés sous leur autorité en évitant tout recrutement abusif.

« Le Président de la République a instruit les Ministres en charge des Finances et du Budget à étendre la digitalisation des procédures liées aux dépenses et aux recettes à toutes les régies financières et EPA qui doivent à terme emprunter le portail e-taxe pour toutes leurs opérations de paiement. Il a également invité le Gouvernement à privilégier les paiements par monnaie électronique au détriment des espèces pour tous les services publics faisant des recettes pour le compte de l’Etat », peut-on lire sur le communiqué.

Apparemment agacé par le fonctionnement des régies financières, Alpha Condé a aussi ordonné la réalisation d’un audit complet de l’ensemble des régies financières de l’Etat afin d’en établir les insuffisances en terme d’organisation et de procédures, pour qualifier leur gestion et optimiser les dépenses et recettes publiques.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

AS Kaloum : Salifou Camara Super V nommé secrétaire général

L’AS Kaloum a trouvé le remplaçant d’Elhadj Aboubacar Touré candidat à la présidence de la ...