Home / A la une / Education / Infrastructure Universitaire : Gamal Abdel Naser de Conakry fait peau neuve, Guicopres à la manœuvre…

Infrastructure Universitaire : Gamal Abdel Naser de Conakry fait peau neuve, Guicopres à la manœuvre…

L’université Gamal Abdel Naser de Conakry fait peau neuve. Le Groupe Guicopres, l’entreprise du richissime homme d’affaires, Kerfala Person Camara (KPC), qui avait obtenu le contrat de reconstruction et de rénovation a achevé le chantier et s’apprête à remettre officiellement les clefs aux autorités guinéennes ce mercredi 02 décembre 2020, a appris Reveilguinee.info.

Construite en Octobre 1962 grâce à la coopération bilatérale guinéo-soviétique, les premiers étudiants font leur entrée à l’Institut polytechnique de Conakry (IPC), alors en plein chantier et dont la construction ne sera achevée qu’en 1964.

La création de nouvelles facultés et la transformation des établissements constitutifs se poursuivront jusqu’en 1977. En 1970, l’IPC est dénommé Institut polytechnique Gamal Abdel Nasser de Conakry (IPGANC), en hommage au grand combattant disparu. Et en avril 1984, il devient l’Université Gamal Abdel Naser de Conakry.

L’Université de Conakry doit sa vocation interdisciplinaire à ses origines et à ses
préoccupations qui s’étendent des langues à la médecine, en passant par les sciences de la nature, les techniques et les sciences sociales et humaines. Elle accorde également une importance de premier ordre à la recherche universitaire.

Depuis 1989, l’Université de Conakry a été érigée en établissement public à caractère scientifique doté de la personnalité morale et d’un patrimoine propre et jouissant de l’autonomie de gestion de ses moyens.

La direction de l’Université est assurée par les organes suivants : le conseil
d’administration et le conseil d’université. L’Université est dirigée par un recteur et son instance supérieure est le conseil d’université.

Focus Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Dossier Nabayagate : le tribunal abandonne les charges contre les journalistes

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire Nabayagate, ce dossier de détournement de plus de 200 ...