Home / Actualité / Echos de nos régions / Kankan : les citoyens de Missiran menacent d’investir la rue

Kankan : les citoyens de Missiran menacent d’investir la rue

Des citoyens de Kankan dans la rue

S’achemine-t-on vers de nouvelles manifestations contre le manque du courant électrique à Kankan? Des voix se lèvent pour annoncer des actions de protestation. Le responsable de la jeunesse et le chef secteur du quartier Missiran menacent d’investir la rue dans les jours prochains.

Ils accusent la direction de l’antenne EDG de Kankan d’avoir soutiré plus de 52 millions francs guinéens aux citoyens de ce quartier, pour pour fussent-ils, payer un générateur et un câble électrique.

Malgré le versement de ce montant aux dirigeants de la société électricité de Guinée, les citoyens  de Missiran restent confrontés à un manque criard de courant électrique et la recrudescence des courts-circuits.

« Nous en ont marre maintenant. Cela fait plus de 3 ans que le service EDG de Kankan nous fait payer de l’argent. Pour la première fois que nous avions voulu tirer le courant, ils nous ont fait payer une somme de 20 millions. C’est toutes les familles du quartier qui ont contribué et même l’actuel Gouverneur Sadou Keita avait payé 10 millions à l’époque pour nous aider. En ce moment, il servait à Faranah. Mais le problème est que, à chaque fois que nous payons de l’argent pour tantôt acheter le câble, tantôt le générateur, ce sont les travailleurs de l’EDG qui font le devis. Pour ces trois dernières années, ils nous ont fait payer plus de 52 millions. Les preuves se trouvent avec nous, concernant le payement de ces montants au service EDG. Le plus marrant, notre quartier est toujours dans une obscurité inédite », révèle Laye Kourouma, chef quartier de Missiran.

Intervenant à son tour, le responsable des jeunes du quartier n’écarte pas l’option de la rue si rien n’est fait pour répondre à leur besoin.

« Je préviens l’opinion nationale si d’ici le mardi prochain rien n’est fait, c’est-à-dire, si on a pas le couran, nous allons investir la rue. On va ériger des barricades sur la nationale Kankan-Conakry. Parce que trop c’est trop », menace t-il.

Pour l’heure, toutes nos tentatives pour joindre le directeur de la société électricité de Guinée de Kankan sont restées vaines.

Nous y reviendrons…

De Kankan, Mamady Dansa Conde pour reveilguinee.info 

Ceci pourrait vous interesser

Libération d’Alpha Condé, transition : Nana Akufo-Addo et Ouattara à Conakry…

Une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de d’Afrique de l’ouest, ...