Home / Société / Le nouvel an musulman, symbole de la lutte contre la corruption morale !!

Le nouvel an musulman, symbole de la lutte contre la corruption morale !!

Il y a de cela 1442 ans, lorsque la force du mal, installée à la Mecque depuis des siècles, tenta d’assassiner le Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, afin d’en finir avec sa dénonciation farouche des maux et des tares qui empêchèrent le rayonnement des valeurs de la droiture, de la vérité, de la justice, de l’honnêteté, de la sincérité, de la tolérance, de l’égalité, de l’équité, de l’unité et de la cohésion.

La force du mal qui régnait des siècles durant ne tolérait point aucune opposition à son mode de vie basé sur la corruption matérielle et l’exploitation des faibles et des démunis, particulièrement les femmes et les esclaves. Elle ne pardonnait non plus pas la dénonciation de ses dérapages et de sa façon de faire fondée sur la ségrégation, le favoritisme, le népotisme, le racisme et le tribalisme.

Elle était prête et déterminée à faire tout pour étouffer le nouveau message et faire taire son promoteur, le messager de Dieu, et ses nouveaux adhérents, notamment dans les milieux des esclaves, des femmes et des défavorisés.

Pour maintenir son statut et continuer à exister, cette force du mal décida de proposer au Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, le poste du roi de la péninsule, l’homme le plus riche de la planète et la plus belle femme dans la région, s’il acceptait de se taire et d’abandonner son message, particulièrement sa dénonciation pointeuse qui commençait à emporter l’adhésion des populations.

Autrement dit, cette force du mal serait passée par la corruption matérielle sous formes d’octroi de postes de prestige, d’accumulation de biens monétaires et d’offre des belles femmes, afin de continuer à se maintenir et à promouvoir le règne de la corruption morale qui se manifeste à travers les maux destructeurs, à savoir notamment le mensonge, l’injustice, la démagogie la malhonnêteté, l’hypocrisie, l’inégalité, la lâcheté, la haine, l’opportunisme, l’extrémisme et la division.

Treize ans durant à la Mecque, le Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, prônait les valeurs citées plus haut. Il ne parlait pas du jeûne, ni de la zakat, ni du pèlerinage, ni de costumes des hommes et des femmes etc.. En d’autres termes, il voyait la corruption morale comme étant non seulement la racine de la corruption matérielle, mais aussi la racine de tous les maux et de toutes les tares de la société, qu’il s’agisse de la société de son temps ou de la société des temps à venir.

La conséquence qui en découle est que la construction d’une nation forte, unie, développée et prospère passe obligatoirement par l’éradication de la corruption morale qui est le grain de la corruption matérielle. Ceci étant, on peut affirmer sans risque de se tromper qu’aucun progrès réel , aucun développement durable, aucune prospérité partagée ne sont possibles dans une société où la corruption morale règne en maître.

Et pour cause, elle empêche naturellement l’émancipation et l’évolution de vrais hommes et femmes responsables, conscients et capables de gérer avec honnêteté et efficacité la destinée des nations et l’avenir des générations. Aussi, elle fait valoir la médiocrité, la démagogie, le favoritisme, le népotisme, l’hypocrisie et la lâcheté en lieu et place du mérite, de l’excellence et de l’efficience. Elle prône le populisme, la propagande, l’intoxication, l’apologie et l’opportunisme au détriment de la dignité, de la décence, du sérieux et de la solennité.

Oui, vu que la force du mal a échoué à corrompre le Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, à travers les offres habituelles, le poste, l’argent et la femme, et vu que la même force s’est rendu compte de son échec à acheter les consciences des nouveaux adhérents, à ce moment précis, elle décida d’éliminer physiquement le Prophète Mohammed et ses compagnons. Elle envoya ses fanfarons pour encercler la résidence du Prophète, Paix et Salut sur Lui.

C’est ainsi que Le Maître de l’univers autorisa Son Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, et tous ses compagnons à émigrer à Médine. Il quitta nuitamment avec son ami et se refugia dans une cave de la Mecque où ils restèrent trois jours durant. Ils arrivèrent à Médine après deux semaines de trajet. Ils furent accueillis par les populations de Médine avec tous les honneurs et tous les respects.
Médine était le lieu, où ils devraient désormais construire une nouvelle société forte, unie, solidaire et prospère.
Cette nouvelle société était appelée à devenir la société modèle pour toute l’humanité, puisque fondée sur le respect de la vie et de la dignité humaine et le règne de la vérité, de la justice, de la fraternité, de la tolérance, de l’unité, de la solidarité, de l’amour de son prochain et de la cohésion. Cette nouvelle société sanctifie le travail, vénère l’éducation, lutte pour l’accroissement de la productivité, adore l’innovation et reconnait tous les fondamentaux du développement et du progrès humain.

Dix ans après, le Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, réussit à construire la société modèle tant souhaitée, tant attendue. C’est cette société qui fut chargée de propager le message communément appelé le message de l’islam à travers le monde.

À date, les adhérents et les pratiquants de ce message divin représentent environ deux milliards de fidèles sur terre.

Il a fallu l’Hégire, l’émigration du Prophète Mohammed, Paix et Salut sur Lui, pour montrer que la construction des nations passe fondamentalement par l’éradication de la corruption, particulièrement celle morale. Il a fallu également l’Hégire pour montrer que les préférences et les distinctions entre les hommes devraient reposer sur leur respect strict des valeurs du progrès citées plus haut et non sur des considérations raciales, ethniques ou géographiques.

De ce qui précède et vu la présence et la montée inquiétante de la corruption morale dans notre cher pays, il est très essentiel que chacun d’entre nous mette à profit ce nouvel an musulman pour nous débarrasser de la corruption morale dans toutes ses formes, notamment le mensonge, l’injustice, la démagogie, l’intoxication, la haine et la division. Cette lutte collective contre la corruption morale est un gage certain de l’émancipation, du progrès et de la stabilité de notre patrie.

Faisons tous l’effort quotidien, individuellement et collectivement de bannir lesdits maux et tares dans nos actions politiques, dans nos relations sociales, dans nos activités économiques et culturelles. Saisissons tous cette occasion historique pour mener ensemble une guerre sans merci contre les démagogues, les opportunistes, les extrémistes et les prédateurs de tous genres, afin de mettre fin aux souffrances prolongées de nos populations. Des souffrances qui sont évidemment causées par la montée et la propagation de la corruption morale et matérielle dans la cité.

En espérant vivre le jour où notre pays connaîtra la disparition de la corruption morale et le retrait obligé des attentistes et des pillards dans notre cité, je souhaite à tous les fidèles musulmans à travers le monde et en Guinée particulièrement, bonne et heureuse année de l’Hégire.

Puisse Le Plus Juste et Le Plus Haut nous protéger et bénir notre chère patrie et le monde entier.

Bonne année !

Professeur Koutoubou Moustapha SANO
PhD in Laws.

Ceci pourrait vous interesser

Présidentielle en Guinée: une délégation de la Communauté internationale à Conakry

C’est une nouvelle qui va sans nul doute atténuer les tensions pré-électorales en Guinée. Une ...