Home / Actualité / Syndicat / Menace de mort à l’encontre des journalistes : rencontre stratégique ce jeudi à la gendarmerie nationale

Menace de mort à l’encontre des journalistes : rencontre stratégique ce jeudi à la gendarmerie nationale

Le haut-commandant de La gendarmerie nationale, le Colonel Balla SAMOURA a reçu ce jeudi 26 mai 2022, une délégation du syndicat des professionnels de la presse de Guinée venue accompagner des journalistes inquiétés ces derniers temps par des actes de menaces de mort de la part des inconnus.

D’entrée de jeu, le Secrétaire Général du SPPG est revenu sur des agissements suspects qui commencent à inquiéter les journalistes Habib Marwane Camara Administrateurs Général du site d’information le révélateur 224, Oury Maci Bah de laguiole.info (tous 2 présents à cette rencontre) et Ousmane BANGOURA de FIM FM (en déplacement pour une mission à l’étranger). Le Général PENDESSA a également mis un accent sur des cas d’agressions physiques de la part des agents de sécurité à l’intérieur du pays.

En réponse, le haut commandant de la gendarmerie nationale a salué la démarche du syndicat avant de rassurer qu’aucun commandant d’unité ne donnera ordre à ses éléments d’user de la violence sur les hommes de médias et que les incidents enregistrés ne sont pas commandés par la hiérarchie. Le Colonel SAMOURA soutient d’ailleurs que son institution s’emploie à combattre ce genre de pratiques par des sanctions et à travers des séances de sensibilisation depuis les rassemblements hebdomadaires jusque dans les écoles de gendarmerie avec à la clé, l’introduction des modules de formation dédiés au rôle et à l’importance de la presse dans les opérations de terrain que mènent les agents de sécurité. Exprimant quelques soucis, le haut commandant ajoutera que ses hommes aussi remontent souvent des difficultés liées notamment à l’identification des reporters lors des opérations de maintien d’ordre. Il recommande donc au syndicat de la presse d’œuvrer de son côté pour aider les agents à reconnaître facilement les reporters à travers le port de gilets de presse et tout autre identifiant. Après avoir remercié le haut commandant pour les garanties données quant à la sécurisé des journalistes, le Secrétaire Général du SPPG a accordé une interview aux médias présents. Interview dans laquelle Sékou Jamal PENDESSA a rassuré l’ensemble de ses confrères qu’ils peuvent bien continuer à travailler dans la sérénité car dit-il, ils ont un syndicat qui se prive du sommeil pour que ses journalistes syndiqués puissent dormir tranquillement. Cependant, le Général PENDESSA invite tous les hommes de médias à faire preuve de responsabilité et de professionnalisme dans la collecte et le traitement de l’information.

Il faut noter que le colonel Balla SAMOURA et le Général PENDESSA pensent à pérenniser ce cadre de rencontre et à l’ouvrir au plus grand nombre de participants de part et d’autre pour éviter désormais des rapports conflictuels entre journalistes et gendarmes.

Service Communication du SPPG

Ceci pourrait vous interesser

COCAN 2025 : 6 entreprises retenues dont GUICOPRES BTP pour un délai de 24 mois

Enfin, 6 entreprises sont retenues pour la réalisation des infrastructures au compte de la CAN ...