Home / Actualité / Echos de nos régions / N’zérékoré/Examen de sortie des écoles professionnelles : le Gouverneur Mohamed Garé lance les épreuves…

N’zérékoré/Examen de sortie des écoles professionnelles : le Gouverneur Mohamed Garé lance les épreuves…

A l’instar des autres villes de la Guinée, le lancement des épreuves d’examen de sortie des écoles professionnelles a eu lieu ce lundi 3 août 2020 à N’zérékoré,  la capitale de la région forestière.

Les autorités communales, préfectorales et régionales ont pris part à ce lancement officiel des épreuves d’examen de sortie. C’est le Gouverneur de région, Mohamed Garé qui a procédé au lancement des premières épreuves.

Prenant ainsi la parole, Le Gouverneur de la région forestière a fait comprendre que le développement d’un pays est basé sur l’enseignement technique et la formation professionnelle.

« Nous sommes tous passés par là, j’espère que vous avez bien révisé vos leçons parce que ce qui est évidant, on ne vous donnera pas un sujet qui est en dehors de votre programme. Je souhaite qu’il y ait beaucoup de filles admises que de garçons. Mais ce qui est évidant, j’accorde beaucoup plus  d’importance à l’enseignement technique et professionnel qu’à l’enseignement général, parce que c’est l’enseignement technique professionnel qui développe un pays. Vous êtes les futurs ouvriers et les futurs cadres techniques de ce pays. Donc, fournissez beaucoup d’efforts pour qu’à la proclamation des résultats, qu’il y ait un succès éclatant. Donc, bonne chance à vous et soyez rassurés du soutien du gouvernement et du PR Alpha Condé » a lancé le Général Mohamed garé.

L’Inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de N’zérékoré a fait savoir que tout a été préparé au préalable et qu’ils ont reçu des instructions fermes de leur département pour la réussite dit-il, de cet examen.

«  Pour préparer quelque chose il y a des préalables. Nous avons d’abord conditionné nos candidats avec le port obligatoire de la tenue correcte, la carte d’accès. Ensuite le port des bavettes, le lavage des mains et la distanciation sociale sont des instructions fermes de notre département. Cela est obligatoire aux candidats et aux encadreurs. Pour le moment, il n’y a aucun problème. Les délégués, les surveillants sont tous présents et ils sont en bonne santés. Et en plus, j’ai reçu à temps les fournitures » a confié Jeans Guilavogui.

L’examen va durer deux semaines. La première, les candidats affronteront des épreuves théoriques qui s’achèvent le jeudi prochain. Tandis que dans la deuxième semaine, ils auront en face les épreuves pratiques qui commenceront le lundi à venir.

Il faut ajouter que le nombre de candidats dans la région forestière est de 1.800 dont 996 filles répartis dans 7 centres : 1 à Guékédou, 1 à Macenta, 1 à Beyla et 4 à N’zérékoré centre.

Souleymane CONDE

Correspondant Régional de Reveilguinee.info à N’zérékoré

Ceci pourrait vous interesser

[Tribune]-L’intimidation inopérante ! (Par Ibrahima Sanoh)

Les conséquences de la corruption ne sont plus à rappeler : elle affecte la mobilisation ...