Home / Actualité / Echos de nos régions / Sites industriels de l’Etat à Kouriah : Vers un déguerpissement de toutes les constructions anarchiques

Sites industriels de l’Etat à Kouriah : Vers un déguerpissement de toutes les constructions anarchiques

Jusqu’où compte aller le Gouvernement guinéen dans sa démarche de récupération des domaines de l’Etat et de déguerpissement des constructions anarchiques dans le pays ? Visiblement, le régime d’Alpha Condé veut aller jusqu’au bout. En conseil des ministres ce jeudi, le dossier lié à l’occupation anarchique des sites industriels de l’État d’une superficie de 450 hectares était sur la table.

En effet, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a fait un compte rendu relatif à la visite de terrain d’une Commission interministérielle à Kouriah.

Selon le général Bouréma Condé, c’est suite aux instructions du Président de la République, qu’une délégation interministérielle conduite par le Ministre Secrétaire Général de la Présidence et composée des Ministres en charge de la Ville, de l’Administration du Territoire et de l’Elevage, a effectué une mission à Kouriah, pour s’enquérir de la situation de l’occupation anarchique des sites industriels de l’État d’une superficie de 450 hectares.

Au cours de cette visite de terrain, lit-on dans le compte-rendu du conseil des ministres, la mission a procédé à :

–        la pause de la première pierre de construction du laboratoire de type p2+ d’analyse et de détection des maladies à potentiel pandémique. Les travaux de construction sont en cours d’exécution.

–         la mise en place d’un Point d’Appui (PA) pour assurer la sécurité des travailleurs et des lieux.

La mission a également recommandé que :

–   Des moyens soient mis à la disposition du Ministre de l’Aménagement du Territoire pour faire déguerpir toutes les constructions anarchiques.

–      Une note circulaire conjointe soit élaborée par les Ministres en charge de la Ville, de la Justice et de l’Administration du Territoire pour préciser que tous les documents de transactions liées aux cessions de terrains publics ou privés doivent faire l’objet de soumission préalable au visa de l’administration centrale du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

A suivre

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Crise politique : Cellou Dalein « échange » avec un diplomate Onusien…

Le principal opposant au régime de Conakry a échangé vendredi avec un diplomate Onusien en ...