Home / Actualité / Justice / TPI de Dixinn : Ousmane Gnelloy condamné à 5 ans de prison ferme

TPI de Dixinn : Ousmane Gnelloy condamné à 5 ans de prison ferme

C’est une décision lourde que vient de prendre la Justice contre le jeune militant du parti au pouvoir, Ousmane Gnelloy Diallo. Poursuivi pour des faits d’injures publiques et de menaces de mort à la requête de Kadiatou Biro Diallo (DK), fille de l’ancien président de l’Assemblée nationale, le  »ministre de la défense du président Condé » a été condamné ce jeudi par le tribunal de première instance de Dixinn à une peine d’emprisonnement de 5 ans.

Le juge Charles Alphonse Wright a condamné ce jeudi, 3 juin 2021 Ousmane Gnelloy Diallo à 5 ans de prison ferme et a ordonné le maintien de l’exécution du mandat d’arrêt décerné contre le prévenu.

Dans son verdict, le juge du tribunal de première instance de Dixinn a déclaré coupable le jeune militant-controversé des délits de menaces de mort réitérées et d’injures publiques à l’égard de la fille d’Elhadj Biro Diallo. C’est pourquoi, Gnelloy est aussi condamné au paiement de 2 millions de francs guinéens d’amende.

Ce n »est tout! Le Tribunal a également ordonné l’interdiction de certains droits civiques à Ousmane Gnelloy Diallo, dont entre autres : l’interdiction d’héberger sur les réseaux sociaux, l’interdiction d’être nommé à un poste administratif, l’interdiction de désigner comme une délégation pour représenter la Guinée dans un autre pays.

Pire, la Justice lui interdit d’être au même endroit que la plaignante jusqu’à ce qu’il finisse de purger sa peine.

Le verdict du Juge Charles Alphonse Wright a été salué par la partie civile.

Faut-il le rappeler, du début à la fin, le très controversé Ousmane Gnelloy ne s’est pas pointé à son procès.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : la junte poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins

La junte au pouvoir en Guinée poursuit la réouverture des frontières avec les pays voisins. ...