Home / Actualité / Echos de nos régions / Université Gamal : le PM Kassory procède à l’inauguration partielle des infrastructures…

Université Gamal : le PM Kassory procède à l’inauguration partielle des infrastructures…

Le premier ministre, chef du Gouvernement, accompagné de plusieurs ministres de la République, a procédé ce mercredi 02 décembre 2020, à l’inauguration partielle des infrastructures de l’université Gamal Abdel Naser de Conakry, dont la construction est confiée à Guicopres BTP, de l’homme d’affaires Kerfala Person Camara.

Cette cérémonie inaugurale qui concerne le bloc d’études, le bloc administratif et la scolarité, est le témoignage incontestable de l’engagement du Président Alpha Condé à améliorer significativement le niveau de formation des étudiants guinéens d’une part et à rehausser les conditions de travail du corps enseignant d’autre part.

En ce jour marquant donc la remise officielle et l’inauguration des nouveaux édifices construits et équipés dans le cadre d’un vaste programme d’extension et de rénovation de Gamal Abdel Naser de Conakry, initié par le chef de l’Etat, le recteur de l’Université a exprimé toute sa satisfaction.

« Nous sommes heureux, car l’un des édifices, le bloc administratif, portera désormais le nom de l’actuel chef de l’Etat de l’Egypte (…) Nous avons la conviction qu’un cadre de travail motivant favorise un meilleur épanouissement des apprenants et a un impact positif sur les apprentissages. Et, en voyant toutes ses réalisations, je crois que nous sommes sur le point d’atteindre ses objectifs. En effet, l’enseignement et la recherche constituent des éléments indispensables pour l’évolution d’une université vers l’excellence. Notre objectif aujourd’hui, est d’atteindre cet idéal », a déclaré Pr Doussou Lansinet Traoré, dans son discours de circonstance.

Prenant la parole, le PDG du Groupe Guicopres a d’abord saisi l’occasion pour apprécier cette belle initiative du président de la République, qui a doté la Guinée d’infrastructures universitaires dignes de ce nom, avant de préciser que les ouvrages concernés par le contrat de construction qui s’élèvent à cent quatre vingt quinze milliards (195.000.000 GNF) de francs guinéens sont entre autres :

-Un bloc administratif en R+3 avec toiture accessible et couverte ;

-Deux (2) Amphithéâtres de sept cent (700) places chacun ;

-Un bloc d’études en R+2 ;

-Un Laboratoire en R+4 ;

-Un Bâtiment R+2 pour la scolarité ;

-Deux écoles doctorales en R+1 ;

-Un restaurant ;

-Un palais de sport ;

-Un Magasin de Stockage ;

-Du mobiliers et équipements des bureaux ; des salles de classes et de laboratoire ;

-La rénovation du Bâtiment informatique en R+2 ;

-L’extension du Centre médical ;

-L’Aménagement extérieur, Voiries et réseaux Divers.

Selon Kerfala Person Caamara (KPC), quatre autres ouvrages seront remis dans un délai de trois (3) mois et le reste des ouvrages suivra progressivement jusqu’en fin d’année 2021.

« Je voudrais saisir cette opportunité qui m’est offerte à cette tribune, pour renouveler au Gouvernement guinéen, mon sentiment de profonde gratitude pour la confiance placée en nous pour la réalisation de cet important projet. Je tiens à remercier et à féliciter le personnel de Guicopres BTP et ses partenaires techniques pour la construction de ce complexe », a discouru l’homme d’affaires.

De son côté, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a invité les autorités de l’Université Gamal Abdel Naser de Conakry et les universitaires à veiller sur l’entretien des différents édifices inaugurés.

« J’invite les autorités de l’Université et les bénéficiaires à en faire de bon usage et surtout à veiller sur l’entretien et la propriété des lieux » a lancé Pr Aboubacar Oumar Bangoura.

Pur produit de l’Université Gamal Abdel Naser de Conakry avant de revaloriser sa formation dans autres universités, le premier ministre Kassory Fofana qui a présidé l’évènement, a félicité l’entreprise Guicopres BTP pour le travail accompli. Discourant, le chef du Gouvernement a précisé « la richesse de la Guinée c’est pas les mines, la première richesse de tout pays, c’est le capital humain », a-t-il indiqué devant plusieurs personnalités du pays.

Nous y reviendrons

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Libération d’Alpha Condé, transition : Nana Akufo-Addo et Ouattara à Conakry…

Une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de d’Afrique de l’ouest, ...