Home / Actualité / COCAN2025 / CAN 2025 en Guinée : le COCAN reçoit les sociétés MOTA-ENGIL, DAR, NOBA et IBS groupe

CAN 2025 en Guinée : le COCAN reçoit les sociétés MOTA-ENGIL, DAR, NOBA et IBS groupe

Les entreprises se bousculent à la porte du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations 2025. Dans la matinée de ce vendredi 24 septembre 2021, le groupement des sociétés MOTA-ENGIL, DAR, NOBA et IBS groupe, évoluant dans la réalisation d’infrastructures sportives, a été reçu par le COCAN. Au cours de cette rencontre, les responsables de cette compagnie ont procédé à une présentation d’un projet de stade de football, de villages CAN entre autres, a constaté sur place un journaliste de Reveilguinee.info.

C’est dans le cadre de l’organisation de la coupe d’Afrique des nations 2025 en terre guinéenne, que  les membres de cette compagnie, évoluant dans la construction d’infrastructures ont été reçus par le Comité de pilotage du COCAN 2025, au siège de l’institution. Au cours de cette rencontre qui a duré plus 1 heure, les échanges ont porté essentiellement, sur un projet de construction de stades de football et de villages CAN.

« Dans les infrastructures en général, IBS accompagne plusieurs projets d’infrastructures dans le secteur minier, aussi de l’énergie et MOTA-ENGIL fait la même chose à une très grande échelle. MOTAL-ENGIL a déjà déployé un stade au Cameroun. Ce stade a été récemment homologué par la CAF », dira Aguibou Ly, directeur général de la société IBS GROUP, au sortir de cette rencontre.

À l’absence du président du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations, l’ancien ministre Sanoussy Bantama Sow, qui est démis de ses fonctions après le renversement du régime d’Alpha Condé, ce sont les membres du Comité technique qui se sont entretenus avec les dirigeants de cette compagnie.

« Ils sont venus avec une lettre de promesses. Déjà, ils ont travaillé ailleurs. Nous, on a opté pour le financement EPCF (Engenering, approvisionnement, contribution et financement). Effectivement, eux aussi, ils ont opté pour ça. Nous savons qu’aucun pays ne peut tenir cette charge à partir du BND (Budget national de développement). C’est pour cela on a opté pour le mode EPCF en infrastructures sportives et Villages CAN », a indiqué Mamady Kourouma, responsable en charge des infrastructures du COCAN 2025 et du Ministère des Sports.

Le Coup d’État militaire a chamboulé le chronogramme élaboré par le COCAN 2025. La procédure d’élaboration des cahiers de charges peinent encore à être finalisée.

« On est pas tellement en retard. Vous savez, la procédure d’élaboration des cahiers de charges à pris plus de temps que prévu, parce que, entre temps, il y a la personnalité des marchés publics qui a changé de tutelle, on a perdu au moins trois à quatre semaines. Mais je vous rassure que les cahiers de charges sont prêts. La semaine prochaine, ils seront lancés », a rassuré M. Kourouma.

Après cette première étape de présentation, reste à savoir si la Compagnie IBS GROUP, obtiendra un cahier de charge du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations.

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Enfin le temps de la justice et de la réparation ? (Aly Badra Diakité)

Longtemps combattu, isolé, diabolisé et caricaturé comme la pire des espèces politiques, Cellou, cet opposant ...