Home / International / Afrique / Crise sanitaire : Madagascar annonce un premier décès du Covid-19

Crise sanitaire : Madagascar annonce un premier décès du Covid-19

Madagascar a fait état dimanche d’un premier décès d’un patient souffrant du nouveau coronavirus près de deux mois après sa première détection dans le pays.

Un gardien de parking dans un hôpital « âgé de 57 ans est décédé du Covid-19 à Toamasina (est). […] Il est décédé hier soir », a déclaré le professeur Hanta Vololontiana, porte-parole du centre de commandement opérationnel anti-Covid-19. Il a ajouté que ce patient souffrait également de diabète et d’hypertension artérielle.

Le président Andry Rajoelina s’est exprimé dimanche soir à la télévision. Au vu de la hausse du nombre de cas ces deux dernières semaines, le chef de l’Etat a annoncé le maintien des mesures (confinement l’après-midi, circulation entre les régions restreintes, rassemblement de plus de 50 personnes interdits) dans les trois régions du pays touchées par le virus : celle de la capitale, celle de Fianarantsoa dans le centre, celle de Tamatave à l’Est et sa région voisine l’Alaotra Mangoro à partir de ce lundi. Il a également insisté pour que les Malgaches respectent les mesures. En consommant notamment du Covid Organics. Un remède qui n’a pas convaincu la Cédéao et l’OMS entre autres…

« Je serai strict. Il faut respecter l’interdiction de circulation des régions touchées par le Covid-19 vers Antananarivo et inversement parce que ça augmente très rapidement le nombre de cas. On a déjà trouvé le remède. Il faut boire le Covid Organics pour qu’il n’y ait plus de mort dans notre pays. Les nouveaux cas de coronavirus enregistrés sont des personnes qui n’ont pas bu la décoction alors qu’elle a été distribuée gratuitement » a déclaré le dirigeant Malgache.

Madagascar a fourni à sa population et à plusieurs pays africains ce breuvage à base d’artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, en affirmant qu’il prévenait et soignait le Covid-19. Les éventuels bienfaits de cette tisane n’ont été validés par aucune étude scientifique. Le Covid-Organics est arrivé samedi entre les mains de Muhammadu Buhari, le président nigérian. La Nafdac, l’agence chargée de contrôler les aliments et les médicaments dans le pays, va procéder à une batterie de tests pour avérer ou non de son efficacité.

Reveilguinee.info

 

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : Alpha Condé donne de nouvelles directives à son Gouvernement

Le Président Alpha Condé qui a présidé ce jeudi 03 décembre 2020, le conseil des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *