Home / Médias / Détention prolongée d’Amadou Diouldé : l’AIPS et RSF réclament la libération immédiate du journaliste 

Détention prolongée d’Amadou Diouldé : l’AIPS et RSF réclament la libération immédiate du journaliste 

L’Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS) et l’ONG Reporters Sans Frontières (RSF) s’associent pour réclamer la libération immédiate du journaliste Amadou Djouldé Diallo, l’un des doyens de la presse guinéenne, détenu à Conakry. Ils réclament simplement le respect de la loi qui a dépénalisé les délits de presse en Guinée.

Amadou Djouldé Diallo a été arrêté le 27 février dernier à Conakry. Il venait d’intervenir sur une radio privée guinéenne au cours de laquelle il avait violemment critiqué l’action du Chef de l’Etat, Alpha Condé, récemment réélu président de la république de Guinée pour un troisième mandat. Inculpé le 1er mars pour « offense au Chef de l’Etat et diffamation », il a été placé sous mandat de dépôt. Son état de santé défaillant a nécessité son transfert de la maison centrale à l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Merci de lire ci-dessous, la déclaration de l’AIPS et RSF…

Ceci pourrait vous interesser

Guinée: RSF dénonce le maintien en détention “incompréhensible” d’un journaliste

Après plus d’un mois de détention arbitraire et alors qu’une simple amende a été requise ...