Home / Actualité / Diplomatie / Fake news sur les institutions internationales : l’UE et les Etats-Unis apportent un démenti !

Fake news sur les institutions internationales : l’UE et les Etats-Unis apportent un démenti !

Quels sont les auteurs des fausses informations récemment distillées sur les réseaux sociaux, attribuées à l’Union Européenne et les Etats-Unis d’Amérique ? Le week-end dernier, nombreux sont ces internautes qui ont été désinformés à travers deux communiqués sur des prétendues mises en garde de ces grandes puissantes, faisant référence à des menaces de sanction, mais aussi à de possible intervention militaire en Guinée suite à l’annonce de la Candidature du président Alpha Condé, pour un éventuel troisième mandat.

L’UE et les Etats-Unis aussitôt informés ont apporté des démentis. Par le biais de leurs ambassades respectives basées à Conakry, ces institutions ont tenu à préciser qu’elles ne sont nullement associées à ses communiqués évoquant des menaces de sanction et de possible intervention militaire en Guinée.

« Un faux communiqué de presse attribué au Département d’Etat concernant la Guinée est en circulation sur les réseaux sociaux. Toutes les communications officielles du Département d’Etat et de l’Ambassade des Etats-Unis peuvent être trouvées sur notre site web, notre page Facebook, et nos comptes Twitter et Instagram » a tranché la représentation diplomatique des Etats-Unis en poste à Conakry.

De son côté, l’UE fustige: « un faux communiqué attribué à l’Union européenne concernant la Guinée circule sur les réseaux sociaux. La Délégation de l’UE en Guinée invite à vérifier les sources d’information, particulièrement en cette période pré-électorale. Tout communiqué est diffusé par la Délégation sur ses comptes officiels » déclare la délégation de l’Union Européenne.

Mais quels sont les auteurs ? En tout cas, la plus part des internautes qui ont partagé ses deux communiqués sur Facebook sont des partisans de l’opposition et du FNDC, actifs contre le régime d’Alpha Condé, avant, pendant et après le double scrutin controversé du 22 mars dernier. Ces derniers s’opposent d’ailleurs à un troisième mandat du locataire du palais Sékhoutouréya.

Mais la vraie question : Sont-ils ceux qui ont colmaté lesdits communiqués ? Boule de neige pour l’instant !

Ci-dessous les faux communiqués distillés sur les réseaux sociaux…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

Résultats BAC/Sciences Expérimentales: Fatouma Camara, 4ème de la République livre son sécret..

Les résultats du Baccalauréat unique session 2020 ont été proclamés le vendredi 25 septembre dernier, ...