Home / Actualité / Conseil des ministres / Guinée : les nouvelles instructions d’Alpha Condé à son Gouvernement

Guinée : les nouvelles instructions d’Alpha Condé à son Gouvernement

Présidant ce jeudi le Conseil des ministres, le chef d’Etat a donné de nouvelles directives à son Gouvernement. Alpha Condé a d’abord invité les membres du Gouvernement à soumettre à validation, tous les contrats relatifs aux marchés publics conclus au courant de l’exercice budgétaire 2021, dans le but du contrôle de leur conformité au Code des Marchés Publics actuellement en vigueur.

Ensuite, selon le compte-rendu du Conseil des ministres, le président Condé a encouragé son Gouvernement à imprimer une plus grande rigueur à la gestion de l’administration, au-delà même des critères établis par les partenaires techniques et financiers de la Guinée. Il a par ailleurs invité les Ministres à s’impliquer personnellement dans le suivi des dossiers au niveau de leurs départements respectifs de manière à réduire de façon significative leurs délais de traitement.

Aussi, a-t-on appris, le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement à mettre un terme au recours aux marchés de gré à gré et même aux consultations restreintes, en dehors de cas extrêmes, pour privilégier le lancement d’appels d’offres ouverts lors de l’adjudication des marchés publics, selon la règle d’une saine concurrence. Il a également invité les Ministres concernés à ne programmer le financement d’un projet que s’il figure effectivement dans la Loi de Finances, afin d’éviter toute improvisation dans la gestion budgétaire.

De même, le Président de la République a autorisé les services qui ont mené les investigations ayant abouti à l’identification des cadres impliqués dans l’édition et la vente de faux arrêtés de recrutement et d’avancement de fonctionnaires, à publier les noms et fonctions des responsables concernés qui ont par ailleurs reconnu librement les faits qui leur sont reprochés.

« Le Chef de l’Etat a annoncé au Conseil la mise en place d’une Commission chargée d’identifier et de recenser les fonctionnaires indélicats qui ont falsifié les données de leur Etat Civil dans le but de différer sur de longues années, leur date de départ à la retraite », a précisé jeudi soir le porte-parole du Gouvernement, Aboubacar Sylla.

Sur la même lancée, Alpha Condé a invité les Ministres en charge des Travaux Publics, de l’Energie, de l’Hydraulique et des télécommunications à assurer une meilleure coordination de leurs services respectifs dans la réalisation des ouvrages et infrastructures publics afin d’éviter les gaspillages liés au manque de concertation.

Le locataire du Palais Sékhoutouréya a aussi donné des instructions fermes sur la réduction progressive du déficit budgétaire de manière à supprimer à l’horizon Fin 2021, tout endettement du Trésor à la Banque Centrale, ce, dit-on, grâce à l’élargissement de l’assiette fiscale, à sécurisation des recettes internes et à l’augmentation des performances de l’administration fiscale.

« Le Président de la République a demandé aux départements ministériels concernés de veiller attentivement, à la domiciliation en Guinée, des sites d’hébergement des bases de données informatiques dans le cadre des programmes de digitalisation de leurs activités, pour des raisons évidentes de sécurité des personnes physiques et morales de nationalité et de droit guinéen », indique le ministre d’Etat, Aboubacar Sylla.

Par ailleurs, le dirigeant guinéen, a décidé de l’octroi de plus d’autonomie aux régies financières de l’État, en vue de leur assurer les moyens nécessaires à l’atteinte des objectifs prévus dans les contrats de performance auxquels elles ont souscrit.

Renforcement du contrôle sanitaire…

Alpha Condé, qui n’est vraisemblablement pas du tout content de la gestion de la crise sanitaire en Guinée, a donné de nouvelles directives en vue d’intensifier la prévention contre la pandémie à coronavirus. « Il a déploré le relâchement constaté ces derniers mois tant au niveau des populations qu’à celui des agents des Ministères de la santé et de la sécurité chargés de faire respecter les mesures décidées. Il a invité les autorités concernées au renforcement du contrôle sanitaire conformément au protocole de prévention prévu », lit-on dans le compte-rendu du Conseil des ministres.

Déguerpissement en cours dans le grand Conakry…

Vivement critiqué dans sa campagne de démolition et déguerpissement en cours à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays, le chef de l’exécutif guinéen a annoncé en marge de ce conseil des ministres, la mise en place d’une mission d’investigation autour des opérations. Dans ce sens, il a clarifié les rôles respectifs des brigades en activité pour la libération des emprises des voies publiques et la commission dont la mise en place est imminente et dont la mission sera de procéder au recensement des bâtiments et domaines publics indument occupés ou cédés. Il a rappelé à cet égard que tout occupant disposant de titres de propriétés authentique et valide sera recensé et indemnisé s’il était affecté par les opérations de déguerpissement, conformément aux dispositions légales en vigueur.

Enfin, le numéro 1 guinéen a instruit son Gouvernement d’initier sans délai, l’élaboration d’un projet de Loi réprimant avec plus de vigueur des délits devenus récurrents comme la vente d’aliments avariés, le commerce de produits périmés et le remblayage non autorisé des bords de mer.

A suivre…

Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Baccalauréat session 2021 : le MENA livre le bilan de la deuxième journée 

Le MENA se félicite de la rigueur de tous les délégués et de certains surveillants ...