Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée : mettre un terme aux attaques récurrentes des forces de sécurité contre les citoyens

Guinée : mettre un terme aux attaques récurrentes des forces de sécurité contre les citoyens

Image d'illustration
Image d’illustration

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) se dit outrée par la répression sauvage dont a été victimes les participants à la manifestation organisée le 12 mai dernier à Coyah.

Face aux violences meurtrières enregistrées à Coyah, Dubréka et Kamsar, la RADDHO, a, dans un communiqué, exigé l’ouverture immédiate d’une enquête indépendante. L’ONG des droits de l’homme a aussi demandé à la CEDEAO et à l’Union Africaine d’enjoindre aux autorités.

Merci de lire Ci-dessous le communiqué publié le 15 mai à Dakar

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19 en Guinée : l’état d’urgence prorogé pour 3 mois par Alpha Condé

Dans un décret lu ce lundi soir à la télévision nationale, le président de République ...