Home / Actualité / Affaires étrangères et guinéens de l'étranger / Guinéens de l’Étranger : Plus de 700 passeports émis pour 4 pays, remis au ministre des Affaires étrangères

Guinéens de l’Étranger : Plus de 700 passeports émis pour 4 pays, remis au ministre des Affaires étrangères

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile à travers la DCPAF (Direction Centrale de la Police aux Frontières) a procédé ce vendredi 25 juin 2021 à la remise officielle des documents de voyage enrôlés en France aux Etats Unis, au Maroc et en Arabie Saoudite. Il s’agit des passeports destinés aux Guinéens de l’étranger de ces 4 pays. Les documents ont été remis par le Ministre Damantang Albert CAMARA à son homologue des Affaires Etrangères et des guinéens de l’Etranger Ibrahima Kalil KABA.

“En France, il y’a eu 312 passeports qui ont été enrôlés établis sur 405. Nous avons déploré 72 passeports qui n’ont pas été émis, parce que il y’a eu des changements d’identité dans ces documents de voyage” a expliqué le Directeur de la DCPAF, Lamine KEITA.

Poursuivant, dans ses explications le Directeur souligne : “Aux Etats Unis nous avons établis 153 passeports. A ce niveau il n’y a pas eu de changement d’identité. Au Maroc 205 passeports ont été établis. A ce niveau un il n’y a pas eu de changement d’identité. En Arabie Saoudite 42 passeports ont été établis sans changement d’identité” a-t-il ajouté.

L’on se souviendra que c’est le 4 mars dernier qu’un protocole d’accord a été signé entre le Ministère de la Sécurité, celui des Finances du budget et le Ministères des Affaires Etrangères pour l’émission de passeports pour les guinéens de l’étranger.

Suite à la formation des agents consulaires dans les Ambassades et au déploiement des kits effectué quelques semaines plus tard, les opérations d’enrôlement ont commencé le 22 avril 2021. Le Ministre des Affaires Etrangères Ibrahima Kalil KABA se déclare “heureux, deux mois plus tard, de voir que déjà le cap de 700 passeports émis soit franchi.”

Reste à rappeler que “les opérations d’enrôlement à l’étranger ne sont pas des opportunités de changer d’identité”, a souligné le Ministre de la Sécurité Damantang Albert CAMARA. “Ceux qui violeront ces principes seront exposés à des poursuites judiciaires”, a-t-il ajouté.

Avec le Ministère de la Sécurité et de la protection civile 

Ceci pourrait vous interesser

Recyclage des dignitaires du régime Condé: 14 organisations de la société civile expriment des inquiétudes

Conakry, le 18 octobre 2021 Déclaration de la Société civile sur le recyclage de certains ...