Home / Littérature / Info-Reveilguinee : Alpha Condé annoncé à la dédicace de son livre ce vendredi au Jardin 02 octobre

Info-Reveilguinee : Alpha Condé annoncé à la dédicace de son livre ce vendredi au Jardin 02 octobre

Sauf changement de dernière minute, le président Alpha Condé va présider le lancement de son livre d’entretiens intitulé « Une certaine idée de l’Afrique » ce vendredi 11 septembre 2020, au Jardin 02 octobre de Conakry. Cette information nous a été confirmée par un cadre du département en charge de la Culture.

Après la dédicace du roman « Alpha Condé, une certaine idée de la Guinée », un livre d’entretiens avec le « journaliste » François Soudan, le président guinéen, parle aussi dans « Une certaine idée de l’Afrique ».

Selon nos informations, la cérémonie de dédicace de l’ouvrage va réunir plusieurs hommes politiques, de grandes personnalités du pays dont le président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, des membres du Gouvernement à leur tête le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.

L’évènement qui démarrera vers 13 heures, et qui était  placé sous la haute présidence du chef du Gouvernement, sera finalement présidé par le chef de l’Etat. Un revirement de dernière minute apprends-t-on. Alpha Condé aurait lui-même annoncé qu’il sera de la partie.

Africain engagé, homme politique de gauche fidèle à ses convictions, décomplexé dans ses rapports avec l’ancienne puissance coloniale au nom d’une certaine idée de la Guinée : dans « Une certaine idée de l’Afrique », un livre d’entretiens avec François Soudan, le président Alpha Condé revient sur l’itinéraire hors norme qui est le sien.

De la Sorbonne enfiévrée de Mai-1968 au palais Sékhoutouréya, en passant par la maison d’arrêt de Kaloum et les combats de la mythique fédération des étudiants d’Afrique noire en France, l’œuvre préfacée par Albert Bourgui, Professeur émérite des Universités, dévoile « l’Homme, malgré la pudeur qui le caractérise lorsqu’il s’agit de parler de lui-même ».

Alpha Condé témoigne de sa jeunesse, de son enfance, de sa famille et de son engagement politique. Il se souvient de ses amis, vivants et disparus, et incarne la vie d’un « Africain engagé ».

Nous y reviendrons

Focus Reveilguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Le FNDC, un tonneau vide qui fait trop de bruit ! (Par Tibou Kamara)

On existe par soi-même, ou par les autres. Un groupuscule d’individus sans passé ni avenir, ...