Home / Actualité / Politique / Le onze type du pouvoir ou les mousquetaires du système Alpha Condé

Le onze type du pouvoir ou les mousquetaires du système Alpha Condé

Ils sont nombreux ces serviteurs autour du Chef de l’État, des intrus, des loyaux, des menu fretins et laquais, qui, chacun de son côté cherche à accomplir sa mission bon an mal an avec parfois un surdosage d’excès et ou, un goût débordant de succès pour s’affirmer et garder la sympathie de son bienfaiteur ou garantir son maintien en poste.

D’un constat personnel, appuyé par de nombreux témoignages de plusieurs observateurs non des moindres de la vie politique, malgré le surnombre de Conseillers, le système Condé doit son existence à onze piliers, tous des collaborateurs sans autant mépriser le travail des autres qui savent s’illustrer dans ceux qu’ils ont appris, ambivalence et faux-semblant.

Loin des brouhaha de ceux qui ont l’aptitude à tous les excès et le don d’adaptation et de soumission comme des cleanex de salon, c’est dans le travail subi que l’on retrouve la logique des ombres et de la lumière, ensuite la justesse et l’harmonie de leur engagement pour ne pas se faire trahir par l’habileté des caméléons politiques ou des adaptateurs. Le onze (11) type de l’équipe du pouvoir à l’image d’une équipe de football, c’est les meilleurs et irremplaçables du système.

Les onze (11) mousquetaires ou hommes clés du système Condé ne sont pas forcément les plus aimés mais les vrais tenants des lieux. Ce sont des Ministres et des députés ou Directeurs qui se sont illustrés sans ruse pour la cause du président Alpha Condé tant bien que mal avec sincérité et pureté du cœur. Ils se sont investis corps et âme avec sans aucun sentiment de triomphalisme personnel. Qui sont-ils ?

Honorable Amadou Damaro Camara, Président de l’Assemblée nationale

C’est un bagarreur politique reconnu avec sa verve plaisamment colorée. C’est un homme qui n’a pas le sens du recul pour ses opinions et encore moins dans l’hypocrisie pour se faire une certaine sympathie de l’opinion. Il dit clairement ce qu’il pense sans rester esclave de la diplomatie du ton et des mots. Il est à tous les fronts pour défendre bec et ongles le système. Il fait peur à ses détracteurs. La 4ème République est née de son courage. C’est le Sergio Ramos du système Condé et capitaine d’équipe.

Dr. Mohamed Diané, Ministre d’État des affaires présidentielles, Ministre de la Défense nationale

Contesté dans sa propre ville natale mais craint au plus haut sommet de l’État. Dr. Diané est à la fois l’œil et l’oreille de Pr. Alpha Condé. L’homme est d’une grande patience et très loyal. Durant toutes les années de la longue lutte et de galère politique, malgré les offres qui se présentaient, il n’a songé un seul instant de trahir son secrétaire Général qui menait la lutte politique clandestine.

C’est l’homme des tracts de la veille classe politique et aujourd’hui, c’est lui le gardien du temple jaune. C’est le Manuel Neuer de l’équipe .

Malick Sankhon, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale

Mieux vaut l’avoir avec toi que de l’avoir contre toi. C’est un lutteur politique qui sait mettre le doigt dans le coin sanglant d’un corps impur. Il a le don des piques assassines en politique. Il sait faire mal là où ça fait plus mal avec un langage soigné, politiquement dérangeant. C’est un mobilisateur hors pair. Tu peux ne pas l’aimer, mais la vérité est qu’il est un monstre politique. C’est le Lewandowski de l’attaque.

Sanoussy Bantama Sow , Ministre d’État, Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique

Certes, fougueux pour son jeune âge et son immaturité politique, mais il est un fidèle lieutenant qui est pertinent dans ses propos. C’est quelqu’un qui ne tergiverse pas et qui est droit dans ses bottes comme un soldat qui reçoit les ordres de sa hiérarchie. C’est le militant le plus soumis du système et fervent défenseur du pouvoir. Aucun ring ne lui fait perd encore moins la taille ou le poids de l’adversaire. Il cogne partout. C’est le Casemiro de l’équipe.

Dr. Mamadou Ballo, Ministre de la Fonction publique

Discret et effacé. Mais c’est une pièce maîtresse du système qui a préféré le silence de l’ombre que les projecteurs. C’est un cacique du système. A Siguiri, il a les codes de la météo politique. C’est le Giorgio Chielleni de l’équipe.

Ismaël Dioubaté, Ministre du budget

Il a le sang jaune dans ses veines politiques. De son jeune âge à maintenant, il n’a connu que le RPG et Alpha Condé. Il fait le grand seigneur sur sa terre natale (Kouroussa). C’est un puissant mobilisateur, c’est le M’bappé du RPG.

Diakaria Koulibaly, Ministre des Hydrocarbures 

C’est la révélation politique des législatives dernières. Il a fait le plein de la rue avec un déferlement humain du jamais enregistré à Mandiana. La preuve, il a réussi à mettre tout le monde d’accord dans sa contrée. C’est un apôtre de la paix. C’est le Serge Gnabry du pouvoir.

Moustapha Naïté, Ministre des Travaux Publics

C’est la force tranquille du système. En matière de communication politique ou de propagande, il est imbattable. C’est le Ministre le plus high-tech du système doté d’un réservoir inépuisable de soutiens. Il détient la boussole de la communication, il peut faire et défaire le débat politique. Il peut braquer toutes les caméras sur lui. C’est le sorcier de la communication digitale. C’est le Neymar du pouvoir.

Baidy Aribot, 2ème vice-gouverneur de la BCRG

Il a mis KO la 3ème force politique du pays. De par sa stratégie, l’UFR n’est qu’un simple parti épave. Le best-seller du mercato politique est également le shérif de Kaloum. Il est celui qui étouffe dans l’œuf toute manifestation politique ou sociale. Il maîtrise bien son périmètre. C’est le Gérard Piqué du club.

Kiridi Bangoura, Ministre d’Etat Secrétaire général de la Présidence

C’est un cerveau. Il connait les coins et recoins de la gouvernance. C’est un fin stratège et grand connaisseur du système électoral. C’est le Zinedine Zidane de la Présidence.

Dr. Ibrahima Kalil Kaba, Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence

C’est une éminence grise. Une tête bien faite. Un esprit pondéré, clairvoyant et lucide. C’est le technicien de l’ombre et le réparateur par excellence. Trop calme et très serein. C’est lui Andrès Iniesta du cercle restreint.

Le système Condé dans son ensemble, doit son existence à ces personnalités susmentionnées qui constituent ses vraies poutres. Elles sont au four et aux moulins. Ce sont aussi des gens dont la loyauté est incontestable.

Ce tableau qui n’est pas exhaustif, ne prend pas en compte les moulins à vent et les menus fretins du système.

Par Habib Marouane Camara

Journaliste-Chroniqueur

Ceci pourrait vous interesser

Mamou: Saliou Kégnèko, son fils Abdoul Sonoco dans la ferveur de la campagne pour la réélection d’Alpha Condé!

Très proche du président Alpha Condé, candidat à sa propre succession à la présidentielle du ...