Home / Actualité / Echos de nos régions / Présidentielle 2020 : formation des membres de la CEPI de N’zérékoré…

Présidentielle 2020 : formation des membres de la CEPI de N’zérékoré…

La Guinée court tout droit vers l’organisation du premier tour de l’élection présidentielle à la date du 18 octobre prochain. Pour mieux préparer cette joute électorale majeure, dont la tenue divise déjà la classe politique (Mouvance et Opposition NLDR), les démembrements de la CENI s’activent sur le terrain. Lundi dernier, la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de N’zérékoré a organisé une séance de formation en faveur de ses démembrements.

Cette formation a eu lieu à la bibliothèque de N’zérékoré. Selon la présidente de la CEPI, elle s’est déroulée en trois jours.

« On a commencé d’abord par la formation des démembrements pour deux jours, tous les démembrements du bureau exécutif, plus les chargés des élections au niveau de nos localité, sont venus suivre une formation. Aujourd’hui, on commence par la formation des CAERLES. Pour les CAERLES il y a trois sessions : La première aujourd’hui, demain la deuxième et le vendredi la troisième session. C’est toutes les sous-préfectures qui sont concernées et on a commencé par elles. Les 101 personnes qu’on doit former aujourd’hui ensuite le reste des sous-préfectures et de la commune le deuxième jour. Le troisième jour qui est le dernier, on a consacré cela aux retardataires. En tout, on a trois formateurs et deux superviseurs pour les trois sessions » a expliqué  Luopou Françoise Lamah.

Plus loin la présidente de la CEPI de N’zérékoré laisse entendre que cette année, des améliorations ont été apportées dans le cadres de ces formations des démembrements de la CENI, l’organe en charge d’organiser des élections et le référendum en Guinée.

« Anciennement, la formation concernait que les démembrements, les représentants de l’administration et les représentants des collectivités. Mais cette fois-ci, ceux qui doivent recevoir la formation, ce sont les démembrements et les deux accesseurs. Parce qu’on sait sûrement dit que les représentants de l’administration ou de la collectivité c’est des gens qui sont intellectuels, et à l’aide d’un simple guide, ils peuvent comprendre mais les accesseurs.  Généralement, ce sont des jeunes qui ont une formation limité » a-t-elle ajouté au micro de Reveilguinee.info.

Pour le respect de la date 18 octobre,  »nous sommes entrain de suivre avec rigueur le chronogramme de la CENI. Avec cette allure-là, cette date sera respectée et les guinéens iront aux urnes pour élire leur président de la République » promet Luopou Françoise Lamah.

A suivre…

Souleymane CONDE

Correspondant Régional de Reveilguinee.info à N’zérékoré

Ceci pourrait vous interesser

La Guinée, un pays unique mais une nation en lambeaux (Par Dr Dansa Kourouma)

Des égarements spectaculaires sont monnaie courante en Guinée depuis quelques temps: des propos malsains, haineux ...