Home / Actualité / Politique / Présidentielle d’octobre : Sidya Touré tourne le dos à Cellou Dalein Diallo

Présidentielle d’octobre : Sidya Touré tourne le dos à Cellou Dalein Diallo

Cellou Dalein Diallo, candidat à la prochaine élection présidentielle, doit-il compter sur le soutien de Sidya Touré, leader de l’Union des Forces Républicaines ? Non ! En tout cas c’est ce qui semble se décider à l’horizon. Ce lundi, alors qu’il était l’invité de nos confrères de Lynx FM, l’ancien Haut Représentant du chef de l’Etat a prédit une défaite de son désormais ex-allié face à Alpha Condé le 18 octobre prochain.

De l’avis de l’ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo n’a aucune chance de vaincre Alpha Condé avec l’arsenal électoral déjà en place.

« Il (Cellou Dalein Diallo) ne peut pas gagner cette élection, c’est très clair. Alpha Condé ira à cette élection, ce n’est pas une élection » a ouvertement déclaré l’opposant qui va clarifier sa position certainement ce mardi 08 septembre 2020, par rapport à sa participation ou non à cette présidentielle.

D’ores et déjà, tous les signaux prouvent que Sidya Touré qui entend poursuivre le combat contre un troisième mandat d’Alpha Condé auprès du front national pour la défense de la constitution, n’ira point à cette joute électorale, eu égard l’état du fichier électoral et tant d’autres aspects qu’il relève dans ses analyses.

« On a un fichier où il y a 7 millions 700 mille électeurs. On vient vous dire qu’il y en 5 millions 300 mille. Mais les cartes d’électeurs ont déjà été imprimées pour plus de 2 millions et demi supplémentaires. Vous avez une CENI aux ordres, vous avez une Cour constitutionnelle aux ordres, vous avez quelqu’un qui a tué plus de 100 personnes pour cela, vous pensez qu’il y va pourquoi ? Pour faire une élection transparente ? Il n’en sera pas question » prévient le leader de l’UFR.

En allant à cette présidentielle selon Sidya Touré, Alpha a les forces de l’ordre, il a l’argent, et est assis avec le troisième mandat.

« Je ne crois pas une seconde que quelqu’un peut le déstabiliser sur ça. Une fois que l’élection est terminée, le peuple de Guinée peut mal prendre tout cela. On ne fait pas un mouvement politique à cause des amis, chacun de nous à une position » prédit-t-il annonçant que son parti va publier un document pour exprimer clairement sa position par rapport à la situation politique que traverse la Guinée.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Réunion de Dalein, Abé, Makalé et Cie: voici la déclaration qui a sanctionné la rencontre 

Le Collectif des candidats à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 s’est réuni le jeudi ...