Home / Actualité / Politique / [Tribune] Campagne présidentielle en Guinée Forestière : le travail de l’ombre de Damaro Camara qui porte ses fruits

[Tribune] Campagne présidentielle en Guinée Forestière : le travail de l’ombre de Damaro Camara qui porte ses fruits

Il passe inaperçu, mais il a été d’un grand apport pour la réussite de la campagne présidentielle en Guinée Forestière. Loin du regard de la caméra, le Président de l’Assemblée nationale Amadou Damaro Camara a fait des choix gagnants.

D’abord, dans sa stratégique et méthodique démarche politique, l’homme du 22 mars dernier a balisé le chemin d’une grande réception en faveur du chef de l’État, Président candidat à sa propre succession et au compte de la majorité présidentielle.

Il a tourné pendant des jours d’une localité à une autre pour non seulement restaurer la vérité et ensuite rappeler le pacte historique existant entre l’homme du 17 mai 1991 et la région des valeurs et des principes inaliénables et inchangeables.

L’honorable Amadou Damaro Camara a fait comprendre dans la logique des faits et le devoir du rappel de l’histoire qu’en Forêt, les partis politiques peuvent défiler mais seul le RPG doit demeurer.

Ensuite, étant fils du terroir, arrière-petit-fils de guerriers des grands honneurs et de la belle épopée, il a rappelé que lui, malgré la réputation dont il bénéficie et la notoriété qu’il jouit pour le passé de ses devanciers et l’honneur qu’il accorde à la parole donnée, il doit un respect éternel pour Alpha Condé. Pour avoir fait de lui député et patron de la majorité présidentielle à l’assemblée nationale et enfin député et président du parlement guinéen. C’est un devoir de redevabilité pour la Forêt vis-à-vis d’Alpha Condé. C’est lui qui a dit que la Forêt doit énormément au Président Alpha Condé. Il a fait de ses enfants Ministres de la République, députés, Directeurs et il a réalisé d’infrastructures importantes dans la zone.

Ces différents messages du Chef du parlement ne sont tombés dans des sourdes oreilles. La Forêt a entendu, accepté et répondu favorablement.

La réception du Chef de l’État dans la localité avec ferveur et liesse populaire est en grande partie grâce aux efforts personnels déployés par l’honorable Amadou Damaro Camara.

C’est ainsi dire que le fils a été écouté, entendu et honoré. La Forêt reste et demeure RPG, ce n’est pas qu’un simple discours c’est un pacte historique et éternel.

A bon entendeur !

Maomy Jean Victoire

Ceci pourrait vous interesser

Tueries de manifestants en Guinée : Amnesty international accuse les forces de défense et de sécurité 

Des récits de témoins, des images satellites et des vidéos authentifiées et analysées par Amnesty ...