Home / Interview / Guinée : Dr Faya Millimouno ‘’aussi’’ Candidat à la présidentielle ?

Guinée : Dr Faya Millimouno ‘’aussi’’ Candidat à la présidentielle ?

Dr Fayan Lansana Millimouno sera-t-il au rendez-vous du 18 octobre prochain ? Alors que la présidentielle approche à pas d’éléphant, le leader du Bloc Libéral garde encore le suspens. Membre fondateur du Front national pour la défense de la constitution, l’opposant guinéen ne s’est toujours pas décidé. Ce dimanche 06 septembre 2020, nous l’avons aperçu au siège national de l’UGDD, en marge du congrès de ce parti. Nous avons ainsi profité pour le tendre notre micro.

Dans cet entretien exclusif à bâton rompu, le leader du BL annonce une conférence de presse pour ce lundi 07 septembre 2020, au cours de laquelle son parti va clarifier sa position. De toute évidence, à en juger les propos de l’opposant, on peut bien dire sans risque de se tromper, qu’il ira à la prochaine présidentielle. Bonne lecture !

 

REVEILGUINEE.INFO : Un regard sur la présidentielle du 18 octobre ?

DR FAYA MILLIMOUNO : D’abord, elle est moche, pas d’enthousiasme. C’est un signe que la démocratie va mal ! On est à moins de deux mois de la présidentielle, c’est le choix du premier magistrat du pays, mais il n’y a pas d’engouement. Et du côté de ceux qui sont au pouvoir, et du côté de ceux qui veulent conquérir le pouvoir. Et ça, c’est dangereux pour la démocratie guinéenne.

Comment voyez-vous le processus électoral au niveau de la CENI ?

Je ne m’attends pas à grand-chose de la CENI. Parce que la CENI avant de lancer le processus, a d’abord écrit à la cour constitutionnelle de notre pays pour demander  qu’il lui soit permis de violer systématiquement la loi électorale pour organiser les élections selon la volonté d’Alpha Condé. Et la Cour a répondu favorablement, qu’est-ce que je peux attendre donc de cette CENI ?

Dr Faya Candidat à la présidentielle ?

Il parait que le pays est suspendu aux lèvres du président du BL ? C’est une très bonne chose.

Cellou est candidat, on apprend que vous irez également ?

Je vous invite solennellement demain au siège du Bloc Libéral, nous allons vous donner notre position.

Dr on apprend dans les coulisses que vous serez au rendez-vous…

Je ne vais pas démentir, je ne vais pas confirmer, parce que je vous ai invité demain à notre siège. J’attends demain pour vous dire ce que je garde jalousement.

Une convention ?

C’est une conférence presse. Vous voulez que je vous dise ce que je vous dirai demain ? Ça n’a pas de Nom. C’est une rencontre avec les médias.

Le président de l’UFDG et tant d’autres leaders politiques du FNDC ont décidé d’aller à cette joute électorale majeure. Ce qui est contraire à la ligne de conduite du FNDC. Comment comprenez-vous cela ?

Vous savez un parti politique c’est une République hein ! (Sic). On ne commente pas ce qui est à l’intérieur d’une autre République. Donc, ce que je choisi au sein du BL, je vais défendre ça. Je ne vais pas dénoncer, ni approuver, ce que font d’autres. Ce sont des amis. Je souhaite à chacun bonne chance dans le choix qu’il fait.

Qu’en pensez-vous de l’avenir du FNDC ?

Le FNDC, il faut comprendre que c’est un mouvement, qui est au-dessus des partis politiques. Son combat va continuer, et je crois qu’il est dans notre intérêt à tous que ce combat se poursuive et que le FNDC gagne. C’est important.

Et vous décidez de rester au sein du FNDC ?

Mais naturellement, même ceux qui se sont présentés candidats ont décidé de continuer à se battre dans cette plateforme.

C’est une sorte d’incohérence Dr…

Ça c’est votre jugement !

A suivre…

Entretien réalisé par Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

[Tribune] Analyse de la lettre de Macron à Alpha Condé (Par Aliou Bah)

À travers sa lettre, le Président Emmanuel Macron semble avoir simplement pris acte d’une situation ...